Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Fadela Amara kiffe le blog

Publié par Tessa Ivascu. | mercredi, septembre 19, 2007 | Vos commentaires

Mais kestu nous fé là eh oh Amara !

Il y en a qui parlent d’eux à la troisième personne, comme Alain Delon. Fadela a choisi de parler d’elle à la deuxième personne. Parce qu'elle est djeune et qu'elle le vaut bien. "A chaque époque sa vulgarité" comme le dit si bien Julien Doré (la Nouvelle Star, eh!). Montage réalisé par Tessa ( pas marrant à faire, mais fallait bien donner à voir, quoique...).
.
Comme nous le raconte Myriam dans son article paru dans le dernier numéro, Fadela Amara a fait son skyblog pour dialoguer avec la jeunesse de notre pays : " La secrétaire d’Etat à la Politique de la ville démontre un certain talent dans le maniement du verbe « kiffer » ou de phrases du genre : « balance moi tes comms pour me dire ce que tu voudrais voir comme améliorations ». Sans doute par souci de proximité, l’ex-dirigeante de Ni Putes Ni Soumises ne soigne-t-elle ni forme ni fond. Le décryptage de certaines contributions laissent perplexe sur l’intérêt des recommandations pour alimenter le plan gouvernemental programmé pour novembre.
Si quelques internautes témoignent sur ce qu’ils vivent ou aimeraient vivre, la plupart se contentent d’enfiler des perles. A la question : « Le plan banlieue va sortir, si t’as une autre proposition pour un nom, vas-y lâche toi ? », on peut lire par exemple : « Salut ! j'ai regarder les infos ce soir et je t'ai vu !!!!!! ta pris en compt les conseil que je t'es dit par rapport a ton look !! le brush te vas trop bien en plus ta de beaux cheveux long ». C’est clair, on touche à l’essentiel. « La tolérance zéro pour la glandouille » élève cash le niveau. "
.
L'article intégral de Myriam Léon est dans Echo d'Ile-de-France, édition du 20 / 09 / 07.

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
Soyez le premier à réagir !