Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Cécile Duflot: Sarkozy, VRP du nucléaire

Publié par Tessa Ivascu. | vendredi, octobre 19, 2007 | | 1 commentaires

Cécile Duflot, secrétaire nationale des Verts, pense que Nicolas Sarlozy est un VRP du nucléaire.
Cécile Duflot
Secrétaire nationale des Verts.
Conseillère municipale de
Villeneuve-Saint-Georges (94)
.
"Le Grenelle de l'Environnement : du troc, où tout devient possible"
.
Extraits de l'entretien que Cécile Duflot vient de nous accorder. Rappelons que le siège des Verts a été cambriolé il y a une semaine, plusieurs ordinateurs et de nombreux documents ont disparu. La secrétaire nationale des Verts nous parle aussi des actions de Nicolas Sarkozy, du Sdrif, d'Al Gore, de Besancenot. Propos recueillis par Jean-Pierre Reymond
..
Le siège des Verts a été cambriolé. Crapuleux ou politique ?
Il y une enquête. J’espère qu’elle portera ses fruits. Tout est possible.
Nicolas Sarkozy est un as de la com'. Croyez-vous que le Grenelle de l’environnement sera dans le droit fil de ses opérations de relations publiques ?
C’est une crainte. Dans ses premiers gestes, le gouvernement de Nicolas Sarkozy a laissé faire une prolifération des OGM. Il s’est transformé en VRP du nucléaire et a diminué les crédits accordés au fret. Suite... Cela montre bien qu’il y a une discordance entre les grands discours et les actes. Ensuite, je n’oublie pas que Nicolas Sarkozy a été auparavant le membre éminent d’un gouvernement dont le bilan en termes environnemental est tout à fait désastreux. De plus, il a lancé un nouveau Grenelle de l’insertion avant même que celui-ci soit terminé. Nous pouvons donc avoir quelques inquiétudes sur les résultats à venir.
Vous rappelez sans cesse que Nicolas Sarkozy arbitrera les choix du Grenelle de l’environnement. Croyez-vous qu’il résistera aux lobbies des OGM et des pesticides ?
Je suis très dubitative. Mais ce qui est fondamentalement anormal, c’est cet arbitrage ! A partir du moment où on lance une concertation entre différents partenaires, on aurait pu imaginer que le consensus qui s’en dégagerait ferait foi. Ce n’est pas du tout le cas.C’est en effet Nicolas Sarkozy qui arbitrera les mesures, ce qui pose un problème institutionnel. Là, nous serons dans une logique du donnant donnant, du troc où tout devient possible.
Peut-on construire un projet avec Olivier Besancenot ?
Le problème, c’est qu’il ne souhaite pas appliquer un quelconque projet.
Les Verts changent souvent de secrétaire général . Espérez-vous rester à leur tête ?
Actuellement, la règle impose un maximum de 3 mandats. J’en suis à mon troisième. Etre secrétaire générale des Verts est certainement l’un des mandats les plus abrasifs qui soit. Il n’est pas mauvais que du sang neuf puisse arriver.
Le SDRIF est en pleine discussion. Quelles seraient les mesures que pourrait prendre l’Etat ou Jean-Paul Huchon qui constitueraient un casus belli ?
Le déshabillage du SDRIF est hors de question. C’est déjà un compromis qui ne peut être modifié qu’à la marge.
Quelle est la mesure de Sarkozy qui vous a le plus choqué ?
La question des tests ADN.
Que pensez-vous du prix Nobel d'Al Gore?
J’aimerais qu’on dise que c’est aussi le Nobel du GIEC.

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
1 commentaire déjà ! Réagissez !

  1. fab' // 19 octobre 2007 à 19:51  

    choquer par les test ADN mais pas par les rafles !