Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Franchises : un rapport accable Roselyne Bachelot

Publié par Tessa Ivascu. | lundi, octobre 08, 2007 | | 1 commentaires

Inégalités de santé : le rapport qui tue
.
ILE-DE-FRANCE / Qui ne peut pas payer les franchises ? s’était exclamé Roselyne Bachelot. Beaucoup de Franciliens, Madame la ministre, comme le montre hélas ce dernier rapport du Conseil economique et social de la région Ile-de-France (CESR) sur le sujet. Par Jean-Pierre Reymond
.
Madame la ministre, plutôt que d’envoyer des SMS pour consoler ce pauvre Bernard Laporte au soir de la défaite contre l’Argentine, étudiez vos dossiers.
.
Vous voulez un chiffre, un seul tiré de ce rapport ? Le voici. A 35 ans, l’espérance de vie des ouvriers est inférieure de 6,5 ans à celle des cadres et des professions libérales du même âge. Ainsi donc, c’est la France qui se lève tôt qui s’en va le plus vite au cimetière… Cela devrait vous faire réfléchir. Car les inégalités de santé ne cessent de croître alors même que le déficit de la Sécurité sociale, malgré le plan de Douste-blabla, plonge dans des abîmes de plus en plus profonds.
.
Ce rapport souligne en effet l’un des paradoxes français. « La France est un des pays européens dans lequel l’espérance de vie après 60 ans est la plus élevée, ce qui traduit la qualité du système de soins reconnu par l’OMS comme l’un des plus performants. Mais c’est aussi l’un des pays où les disparités entre catégories socioprofessionnelles face à la mortalité, aux maladies, aux handicaps sont les plus fortes. Les progrès enregistrés produisent donc des bénéfices de santé inégalement répartis selon les départements, les sexes, les catégories socioprofessionnelles. »
Et les chiffres sont accablants. Concernant le taux de surmortalité, le nombre de décès pour les hommes est de 274 pour 100 000 en Ile-de-France, de 304 en métropole, de 324 pour la Seine-Saint-Denis et de 241 dans les Yvelines. Cherchez l’erreur… De plus, ces inégalités, souligne le rapport, ont dès conséquences dès l’âge de 6 ans avec des différences sociales marquées en matière d’obésité ou de caries mal soignées.
D’ailleurs, le rapport précise qu’il il y a 4 fois plus de chirurgiens dentistes à Paris qu’en Seine-Saint-Denis ! La dernière enquête de l’INSEE montre également la fréquence des troubles psychiques en Ile-de-France. « Les études menées dans les zones urbaines sensibles soulignent cette dimension qui prend des proportions alarmantes. »
Alors Madame la ministre, plutôt que d’envoyer des SMS pour consoler ce pauvre Bernard Laporte au soir de la défaite contre l’Argentine, étudiez vos dossiers et réduisez ces intolérables inégalités !
.
Rapport complet :

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
1 commentaire déjà ! Réagissez !

  1. Hélène // 17 octobre 2007 à 23:09  

    Le problème dans cette dernière analyse c'est que l'amalgame entre moindre espérance de vie et difficultés d'accéder aux soins est un raccourci fallacieux. Ce qui raccourcit la vie des ouvrier ce sont les conditions de travail, par ex le bâtiment, les polluants etc ce sont également les conditions de vie (polluants chimiques etc) tabac alcool un peu aussi, bien plus que les moindre soins. On peut juste dire que les dépistages sont plus tardifs. L'acc!s aux soins en revanche est sûrement le domaine dans lequel l'égalité est la plus développée. D'autre part il est clair que les soins de maladies non graves sont trop pris en charge en France ; ils représentent environ 20% de la dépense de santé et on pourrait moins les rembourser. Car il faut bien voir que sinon on va mettre tout le système en faillite. Et ce n'est pas une question politique, car aucun parti, aucun homme politique etc n'a de solution face à cette équation simple : on vit de plus en plus vieux, on guérit des maladies graves, on a donc des soins de plus en plus chers. Imaginez que les malades Alzheimer vivent maintenant 8 ans en moyenne contre 4 il y a une vingtaine d'années !