Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Le 25 novembre a été institué par l'ONU journée de lutte internationale contre les violences faites aux femmes. A Paris, une minute de silence en mémoire de 137 femmes victimes de violences a été observée au Trocadéro, lors d'un rassemblement symbolique organisé par la secrétaire d'Etat à la Solidarité Valérie Létard. Par ailleurs, un nouveau dispositif pour combattre ces violences vient d'être lancé. Par Tessa Ivascu
.
Le 14 mars 2007, une ligne directe d'écoute, le 3919, avait déjà été mise en place, destinée aux victimes et témoins de violences conjugales. Elle a enregistré 56 000 appels jusqu'à présent. Mme Létard compte renforcer en 2008 les moyens attribués au 3919, notamment pour orienter plus facilement et dans l'urgence les victimes vers des solutions d'hébergement.
Une centaine de familles recevront l'agrément de leur Conseil général pour l'accueil d'une femme victime et de ses enfants si elle en a. Cette expérience a déjà montré des résultats positifs dans la Drôme, l'Ardèche et à La Réunion, là où elle a déjà été testée.Entre 2005 et 2006, 330 000 femmes ont déclaré vivre avec un conjoint qui a porté la main sur elles. 8,8% seulement ont déposé plainte et 84% de ces actes n'ont fait l'objet d'aucun signalement à la police ou à la gendarmerie.
.
votez pour cet article

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :