Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Grève des transports : quelques pistes pour circuler

Publié par Tessa Ivascu. | mardi, novembre 13, 2007 | | Vos commentaires

Les Franciliens se préparent à vivre à partir de ce soir, mardi 13, dès 20 heures, une nouvelle paralysie des transports, à cause des grèves contre la réforme des régimes spéciaux des retraites. Peu de solutions pour ne pas vivre un enfer les prochains jours, si le mouvement est suivi selon les prévisions, mais il existe toujours quelques pistes pour arriver à bouger quand même. T. I. Lire l'article en entier :

En attendant le bout du tunnel, faites comme M. Sarkozy, restez "calme" et "déterminé".

.
- Le covoiturage : les recherches sur Internet se font frénétiques lors des grèves. Les sociétés organisatrices se comptent pourtant sur les doigts d'une main. Elles mettent gratuitement en relation conducteurs et passagers pour faire le même trajet.
Exemples : 123envoiture.com, co-voiturage.fr, covoiturage.com
Quant à covoiturage.fr, le réseau propose avec le groupe Epolia (115 parkings publics) des mises en relation sur le site, pour prendre rendez-vous dans ses parcs de stationnement.
.
- Les navettes : Le site www.jyvaisquandmeme.malgrelagreve.com informe sur les navettes mises en place par les salons organisés au Cnit de la Défense depuis Saint-Germain-en-Laye, Opéra, Châtelet, Denfert-Rochereau, Issy-les-Moulineaux. .
.
- Le vélo : le réseau parisien détien 11 000 vélos et 1 015 stations. Le gestionnaire JC Decaux annonce que 300 personnes de la maintenance "seront sur le terrain" pour dépanner ou récupérer les vélos dans une quinzaine de stations si celles-ci sont complètes. L'achat d'un vélo est une autre rustine, plus onéreuse certes, à la grève. Gare à la pénurie : Décathlon a fait savoir que le week-end dernier, il a vendu deux fois plus de vélos que d'ordinaire en région parisienne.
.
-Les hôtels : plus onéreux encore, l'hôtel. A moins de se le faire offrir par le patron. Certaines entreprises, comme Monoprix, ont déjà réservé des chambres pour leurs salariés.
.
- Rester informé : la SNCF a mis en place des numéros verts gratuits : le 0805 90 36 35 pour Grandes Lignes et TER et 0805 700 805 pour le Transilien. Elle prévoit d'envoyer 170 000 SMS peronnalisés aux abonnés du TER, en fonction du trajet emprunté. Un numéro vert RATP est à disposition : 0 800 15 11 11.
Pour le trafic automobile en région parisienne, vous pouvez le consulter en temps réel ici.
.
- Rester "calme" et "très déterminé" : c'est la position de Nicolas Sarkozy face à la grève, exprimée... depuis l'Allemagne. Si lui le peut, pourquoi pas vous? Pensez-y quand vous vous trouverez sur le quai désert du RER B.
.

.

votez pour cet article

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
2 commentaires déjà ! Réagissez !

  1. Marmi // 18 novembre 2007 à 23:49  

    Bonsoar Voichita ,
    deci: Foaie verde traforaj hai sa las si eu un mesaj.

    Ourevoir

    marmi

  2. fab' // 19 novembre 2007 à 17:20  

    un autre bon plan, ne pas aller travailler !