Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

La victoire en mordant?
.
HAUTS-DE-SEINE / Après David Martinon à Neuilly-sur-Seine, une autre "bleuette" sarkoziste veut faire sa niche dans les Hauts-de-Seine, ancien fief (enfin, "ancien", façon de parler) du président de la République. Rama Yade, secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères et aux Droits de l'homme se présentera sur la liste UMP de Nicole Goueta, actuelle maire de la ville où elle a grandi, Colombes.
Abandonner "la vie colom-bienne", comme elle dit, pour habiter près du Sénat, avait d’ailleurs été un "crève-cœur", confie-t-elle au JDD. Y en a qui souffrent, franchement on ne s’en rend pas assez compte. Par Tessa Ivascu Suite...
.
.Rama Yade confie aimer "chercher la victoire avec les dents".
Elle aurait tort de s'en priver, dirait un dentiste.
.
Un vilain élu MoDem, insensible à ces motivations sentimentales, s’est ainsi empressé de qualifier l’arrivée de Mme Yade sur la liste de Nicole Goueta, 70 ans, maire UMP de Colombes, d’ "opération de sauvetage à maire en danger". Il est vrai qu’après le score de 54% de Ségolène Royal dans cette commune UMP-iste de 80 000 habitants, et compte tenu de la grogne qui monte autour de la politique sécuritaire jusqu’à l’obsession de la mairie - vidéosurveillance, couvre-feu pour les mineurs -, il y a le feu au lac. Mais pas du tout, cela n’a rien à voir avec le désir exprimé par Mme Yade de devenir conseillère municipale "colombienne". Elle s’est juste inspirée de la trajectoire de son maître : "Quand je vois comment Nicolas Sarkozy a pris Neuilly à 28 ans, pour moi c'est exemplaire", surtout qu’en politique, Mme Yade avoue aimer "chercher la victoire avec les dents".
En l’occurrence, M. Sarkozy lui a fourni un sage conseil : "Il faut aller où tu le sens". Et quand elle s’est inquiétée des risques de sa démarche, il lui a répondu : "A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire." Ah, ce Corneille, il sert vraiment à tout. Si jamais Mme Goueta est battue, que dira M. Sarkozy à Rama Yade ? "Hélas! Je sors d'un mal pour tomber dans un pire", "Faut-il tant de fois vaincre avant que triompher?", ou bien "Et le combat cessa faute de combattants" ? Bah! Qu'importe ! Tout ça n'est qu' "obscure clarté" et compagnie.
votez pour cet article

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
8 commentaires déjà ! Réagissez !

  1. hélène // 14 novembre 2007 à 11:40  

    Nous avons à faire là à une dentition typique des africains ; on peut estimer que l'on préfère les dents à l'américaine, "rentrées" à l'aide de force orthodontie, ou bien se dire que celle-ci fait partie de la beauté de Rama Yade, qui nous change un peu des sourires figés et liftés d'autres femmes politiques ! ceci dit, je trouve le commentaire sur le dentiste limite. Mais sans doute suis je political correct, mais diriez vous la même chose si Rama yade était sans papier ?

  2. PFFF // 14 novembre 2007 à 17:25  

    OPÉRATION "UNE LETTRE À GUÉANT"
    À propos de Sarko, et de Neuilly, le Canard révèle aujourd'hui que l'Élysée est intervenu sur demande de Bernard Tapie pour empêcher que Stéphane Tapie (le fils) soit expulsé de son logement de 220m2 à Neuilly, logement dont il n'avait pas payé le loyer depuis deux ans, ce qui nous faisait un arriéré de plus de 80 000 euros. Grâce à l'Élysée, donc, et malgré les décisions de justice et l'arrêté d'expulsion signé par le préfet, petit Tapie restera chez lui ; de plus, il obtient un abattement de 15 000 euros sur sa dette et un délai pour la rembourser... On vous l'avait dit, vous ne l'aviez pas cru : avec Sarko, tout est possible ! Donc, profitez-en : si vous avez des problèmes financiers, du mal à payer vos impôts ou votre loyer, envoyez une lettre à Claude Guéant (Palais de l'Élysée, 55 rue du faubourg St-Martin) pour lui demander d'intervenir en votre faveur auprès de votre propriétaire, ou du fisc, ou de votre banque.

  3. Tessa Ivascu // 14 novembre 2007 à 20:19  

    Si Rama Yade était un sans papiers dirait-elle qu'elle aime "chercher la victoire avec les dents"? THAT is the question.

    Est-ce bien demographically et politically correct d'opposer dentition africaine et dentition américaine? Que diraient les 40 millions d'Afro-Américains vivant aux Etats-Unis en se voyant ainsi rayés d'un coup de plume en tant que catégorie et identité ?
    A moins qu'on n'en conteste consciemment ou inconsciemment l'existence...

    D'ailleurs le sourire de la Française Rama Yade est en tous points identique à celui de l'Afro-Américaine Oprah Winfrey. Mais ça, ce n'est pas du à la morphologie, mais à l'internationale des conseillers en image (télé)visuelle.

    Ici, nous sommes pour la distinction des gens selon leurs attitudes - sourire carnassier automatique compris, leurs faits et leurs propos, et non pas selon leurs caractéristiques raciales - machoire comprise.

    Et pensez au polissage des dents,dirait un dentiste.

  4. helene // 15 novembre 2007 à 12:01  

    Justement, il se trouve que les noirs américains (dont je ne pense pas qu'ils constituent forcément une identité ni une catégorie, pas plus que les noirs africains) n'ont pas ces sortes de dents ; il y a et ce n'est pas raciste de le dire, des traits morphologiques liés à la génétique. La posture des dents en est une. Mais heureusement qu'elle n'est pas Ségolène et qu'elle ne les polit pas ou pire les opère, car il vaut mieux montrer ses dents que les cacher sous un sourire figé

  5. le fantôme de Malcolm X // 16 novembre 2007 à 17:14  

    What??? Quelle inculture, motherfucker ! C'est moi, Malcolm X, qui ai répandu à la face du fucking world le nom African American en 64 et j'ai réussi grâce à ça à établir enfin un lien international entre Africains continentaux et la diaspora. J'ai vécu et j'ai mouru pour ça, God et Hailé Sélassié m'en sont témoins!Ca fait 25 ans que African American est utilisé globally aux USA, pour définir les Américains de couleur black par leurs origines, comme le sont les Italian Americans par exemple. Cette catégorie est retenue et utilisée par le bureau du recensement - Census - pour des formulaires officiels, yeah!
    Les African Americans revendiquent ce nom avec force : pour eux c'est plus qu'un nom rappelant des racines historiques. Ils l'utilisent pour exprimer leur fierté et la solidarité avec toute la diaspora africaine du fucking world et le pan-africanisme exprimé par de grands penseurs africains connus de tous, sauf par de petits ignares méprisants motherfuckers.
    Yesss, j'ai fait du chemin depuis qu'on m'a mis un pruneau dans le ventre.

  6. Hua Cai // 10 juin 2016 à 15:20  
  7. 林东 // 13 juin 2016 à 03:42  
  8. alaa // 15 mars 2017 à 19:53