Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

ILE-DE-FRANCE ACTUALITE: Un conservatoire pour Noisy-le-Sec

Publié par Tessa Ivascu. | vendredi, novembre 09, 2007 | | Vos commentaires

SEINE-SAINT-DENIS / Ce bâtiment audacieux en forme de pierres brutes entrera en chantier début 2008. Il ouvrira 1 an après. Il est du au cabinet d’architectes Jakob & Macfarlane. Le conservatoire pourra accueillir 800 élèves sur ses 3 000m2 carrés. Il comprendra 4 studios de danse et une quinzaine de salles de musique dont certaines avec des studios d’enregistrement. La Ville a également prévu la possibilité de résidence d’artistes. Le conservatoire pourra ainsi associer la diffusion et la création artistique à la pédagogie. Si tout va bien, il ouvrira début 2009. Par Jean-Pierre Reymond Suite...
.
Le futur Conservatoire de Noisy-le-Sec, cabinet d architectes Jakob & Macfarlane

Etablis à Paris depuis 1992, ces deux architectes ont réalisé leur premier projet en 1994 à La Garenne-Colombes avec la Maison T. Ils ont ensuite réalisé la FRAC d’Orléans, le centre de communication Renault à Boulogne-Billancourt mais se sont surtout fait connaître avec le restaurant Georges ouvert en 2000 dans le Centre Pompidou. Pour Dominique Jakob, le conservatoire de musique et de danse de Noisy-le-Sec « est anguleux et enroulé autour d’une cour. Nous avons créé une rupture entre l’intérieur et l’extérieur. L’intérieur est très chaleureux grâce, entre autres, au jardin et aux façades, alors que les façades de rue sont plus urbaines. »

De l’extérieur, il offre en effet l’aspect d’une pierre brute avec ses nombreuses facettes, angles et arrêtes. « C’est la cour qui jouera un rôle d’espace tampon entre la ville et le conservatoire » poursuit Dominique Jakob. « Nous voulions que cette cour décloisonne les disciplines et ouvre des perspectives. » Le jardin, largement végétalisé, servira donc de lieu de rencontres et d’échanges. Le bâtiment se situera à proximité du théâtre, de la médiathèque et de la galerie d’art de la ville, créant ainsi un pôle culturel et de loisirs. Ce nouveau conservatoire pourra accueillir 800 élèves sur ses 3 000m2 carrés. Il comprendra 4 studios de danse et une quinzaine de salles de musique dont certaines avec des studios d’enregistrement. Subventionné à hauteur de 914 694 euros par la Région, il offrira des activités que les 5 sites actuels du conservatoire ne pouvaient offrir. Il proposera ainsi de la danse africaine et jazzy ainsi que l’enseignement de la musique assistée par ordinateur. La Ville a également prévu un auditorium de 200 places et la possibilité de résidence d’artistes. Le conservatoire pourra ainsi associer la diffusion et la création artistique à la pédagogie. Si tout va bien, il ouvrira début 2009.

votez pour cet article

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
4 commentaires déjà ! Réagissez !

  1. Meiqing Xu // 25 avril 2016 à 09:45  
  2. chenlina // 17 mai 2016 à 08:17  
  3. chenlina // 28 décembre 2016 à 07:44  
  4. Unknown // 25 mars 2017 à 08:07