Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Quand la volonté va
.
Ces derniers jours, les people politiques ont multiplié les "il faut", "on doit", "il n'y a qu'à", ainsi que les recettes pour gérer toutes les situations. Un volontarisme qui fait chaud au coeur. Par Tessa Ivascu
.
PROMESSE-BETON "La France doit devenir un pays de propriétaires avec 70 % des foyers propriétaires de leur habitation." Christine Boutin, ministre du Logement et de la Ville, le 14 novembre à la préfecture de l'Ile-de-France, lors du comité de pilotage des Etats généraux du logement en Ile-de-France.
.
BUSINESS PLAN "C'est vrai, les fonctionnaires ne gagnent pas très bien leur vie. Mais en même temps pour gagner mieux leur vie il faut accepter de prendre plus de responsabilités, il faut accepter de faire plus d'heures supplémentaires." Eric Woerth, ministre du Budget et de la Fonction publique, le 20 novembre (cf. Le Parisien), lors de la grève nationale des fonctionnaires pour protester contre les suppressions d'emplois annoncées par le gouvernement et pour réclamer des mesures en faveur du pouvoir d'achat.
.
L'AMOUR EN HERITAGE "C'est avec vous que cette réforme doit s'accomplir, car sans vous, elle n'a pas d'avenir." Rachida Dati, ministre de la Justice, dans une lettre à tous les magistrats et aux personnels de justice, qui doivent mener une journée de grève et de mobilisation le 29 novembre.
.
PRENDS-EN DE LA GRAINE "Constituer une liste n’est pas très difficile ; le problème, c’est le financement." Charles Pasqua le 12 novembre devant le tribunal correctionnel de Paris, sur le financement de sa campagne européenne en 1999 menée avec Philippe de Villiers, qui lui a valu d'être poursuivi pour infraction au code électoral.
.
COQUET "Je ne peux être un maire qui se regarde dans la glace si je suis là pour flatter toutes les catégories qui ont des demandes contradictoires." Bertrand Delanoë, maire de Paris, le 19 novembre au théâtre Hébertot dans le XVIIème, fief de Françoise de Panafieu, députée-maire de l'arrondissement et candidate UMP pour les municipales.
.
PARTICIPATIF "Notre ambition, c'est d'intéresser à nouveau les Français à l'Europe, de faire participer à la présidence les élus, les régions, les villes, les syndicats, les associations ; qu'ils prennent en compte ce que l'Europe a à apporter. Il faut que cette présidence soit un élan populaire." Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères et européenne, le 17 novembre lors du premier séminaire gouvernemental consacré à la future présidence française de l'Union européenne.
.
PSYCHOLOGUE "Ils sont les rois ici. Les codes à l’extérieur, ils ne les connaissent pas. Le désenclavement, c’est vital, ça permet de casser le ghetto mental." Fadela Amara, secrétaire d’Etat à la Ville, le 16 novembre à Montfermeil, à propos des jeunes de la commune (cf. Libération).
.
.
votez pour cet article

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
1 commentaire déjà ! Réagissez !

  1. fab' // 20 novembre 2007 à 16:33  

    Déjà le bétisier, d'habitude c'est en décembre !