Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Absenteisme parlementaire : des malus pour sanctionner les députés

Publié par Tessa Ivascu. | dimanche, décembre 23, 2007 | | 1 commentaires

En septembre 2007 à l'Assemblée nationale, lors de la présentation par Rachida Dati du projet de loi sur les prisons. Copyright : DENIS/REA
.
FLASH IMAGE. Depuis la rentrée parlementaire, l'absenteisme a fait rage à l'Assemblée nationale, mettant à mal à plusieurs reprises la majorité au moment du vote des textes. Le président du groupe UMP Jean-François Copé tente de minimiser le phénomène, arguant de la "fatigue" des députés et de "la proximité des municipales".
Mais le député de la Somme, Alain Gest, propose de «sévir» en utilisant l'arme de la "réserve parlementaire" : la cagnotte des députés qui permet de financer des projets dans leur circonscription. M. Gest suggère de créer un système de «bonus-malus» : «le député assidu bénéficierait, au moment de la répartition de la réserve parlementaire, d'un bonus, et les moins assidus seraient sanctionnés par un malus.»
.
votez pour cet article ici

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :