Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

La récuperation des otages des FARC a commencé

Publié par Tessa Ivascu. | vendredi, décembre 28, 2007 | | 1 commentaires

La mission aéroportée de récupération en Colombie des 3 otages "libérables" par la guérilla des Farc a débuté finalement aujourd'hui à 21h, heure française. Les images ont été diffusées en direct par la télévision vénézuélienne. Par Tessa Ivascu
.
Les hlicoptères de la Croix Rouge prêts à décoller. Copyright : Carlos Gaviz/Reuters
.
Les deux hélicoptères du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) ont décollé de Santo Domingo, pour se poser après deux heures à sur l'aéroport de Villavicencio. La récupération effective des otages à un point de rendez-vous fixé par la guérilla colombienne aura lieu probablement demain samedi, selon le CICR.
"La première phase consiste à s'approcher de l'objectif", a expliqué le président vénézuelien Hugo Chavez coiffé d'un béret rouge. Interrogé sur l'arrivée des otages dès ce soir, il a affirmé : "c'est impossible qu'ils arrivent aujourd'hui, chaque chose en son temps". Il a rappelé qu'il "n'avait pas encore reçu les coordonnées du lieu" de rencontre avec les Farc en raison des "mauvaises conditions météorologiques".
"La patrouille qui accompagne les otages est en route, ils ont mauvais temps et des difficultés pour se déplacer", a-t-il explqiué, en ajoutant dans un style très militaire : "La deuxième phase doit commencer samedi. Espérons pouvoir terminer l'opération".
Une délégation internationale composée d'émissaires de 7 pays européens et latino-américains était présente sur le tarmac. Elle n'embarquera les Falcon mis à sa disposition que lorsque la deuxième phase de la mission sera déclenchée.
M. Chavez a rappelé, moqueur, la présence d'un "émissaire du président américain George W. Bush", le réalisateur américain Oliver Stone qui filmera la mission.
.
.
votez pour cet article ici

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
1 commentaire déjà ! Réagissez !

  1. agathe // 28 décembre 2007 à 22:53  

    Je me pose juste une question, pourquoi parle t-on autant d'Ingris B alors que bcp d'autres personnes st ds la même situation autre part ds le monde.
    cependant, je me sens tt à fait concernée par ts ces otages en Colombie,
    on évolue ds un monde ds lequel seule la violence est un moyen de se faire entendre.