Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Le cinéaste Jean-Claude Brisseau en garde à vue pour viol

Publié par Tessa Ivascu. | vendredi, décembre 21, 2007 | , , | 1 commentaires

Le cinéaste Jean-Claude Brisseau, grand spécialiste dans le tournage de scènes érotiques exposant l'extase féminine et le saphisme, est une nouvelle fois inquiété par la justice. Placé en garde à vue hier pour soupçon de viols, il doit être déféré aujourd'hui. Par Tessa Ivascu .
.
Le réalisateur de Noce Blanche, tourné en 1989 avec Vanessa Paradis, a été placé hier en garde à vue par la 1ère division de police judiciaire de Paris après une plainte déposée fin octobre par deux comédiennes pour agressions sexuelles. Les faits dénoncés auraient été commis entre août 2005 et septembre 2007. L'une des victimes, âgée de 29 ans, affirme que le réalisateur aurait abusé d'elle lors de scènes intimes et scabreuses dans un restaurant. .
En contrepartie, Brisseau leur aurait proposé les premiers rôles dans Les Anges exterminateurs, film dont le héros tente de percer le mystère de la jouissance féminine en «auditionnant» des jeunes filles capables de lui en faire en apprendre plus sur le sujet. .
En décembre 2005, le cinéaste Jean-Claude Brisseau avait déjà été condamné à un an d'em­prisonnement avec sursis et 15 000 euros d'amende par le tribunal correctionnel de Paris, pour harcèlement sexuel de deux jeunes actrices. Lors de son procès, le cinéaste avait affirmé «utiliser la montée de la sensualité comme Hitchcock utilisait la peur».
.
Brisseau avec Sabrina Seyvecou à Karlovy Vary en 2003 et Sabrina Seyvecou dans Choses secrètes.
.
votez pour cet article

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :