Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Miss France 2008 garde son titre, Fontenay se soumet à TF1

Publié par Tessa Ivascu. | vendredi, décembre 28, 2007 | | Vos commentaires

Valerie Begue, miss France 2008, et Genevieve de Fontenay"Je suis heureuse et soulagée qu'on ait trouvé un compromis. C'est pour moi le plus beau cadeau pour démarrer cette nouvelle année", a confié Valérie Bègue après avoir été entendue à huis clos par les organisateurs du concours ce matin dans un palace parisien. Par Tessa Ivascu
.
Les règes d'admission seront changées, prévient le Comité miss France. Il faudra penser à changer de couturier aussi...
.
Après "une semaine d'intense agitation et de réflexion, Geneviève de Fontenay avec le comité Miss France et la société Miss France a accepté de rencontrer Valérie Bègue pour mettre à plat tous les éléments d'une situation devenue intenable et essayer de lui trouver une issue favorable", résume Sylvie Tellier, directrice générale de la société Miss France. Elle fait savoir que Valérie Bègue reconnaissait avoir "commis une faute" et admettait que les photos "aient pu choquer".
"L'honneur des Miss est sauf, nous sortons d'une situation devenue ingérable", a déclaré Geneviève de Fontenay de son côté. Elle a indiqué avoir tenu compte des arguments de Takis Candilis, directeur de la fiction et des programmes de divertissement de TF1, diffuseur de l'élection (tiens donc !), rappelant que pour la première fois le public avait été associé au choix de la Miss "sans savoir que ces photos existaient".
Mais elle précise que la jeune femme est " interdite pour un temps donné de galas régionaux". "Il faudra manifestement remettre à plat les conditions d'admission aux élections locales" des Miss, prévient-elle. Par ailleurs, Mme de Fontenay a fait signer un accord à Valérie Bègue précisant que Miss France 2008 peut conserver sa couronne "mais sous la condition qu'elle ne se présente pas aux élections internationales qui, compte tenu des publications, lui seraient certainement interdites".
.
votez pour cet article ici

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
Soyez le premier à réagir !