Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Qui a assassiné Benazir Bhutto ?

Publié par Tessa Ivascu. | jeudi, décembre 27, 2007 | , | 1 commentaires

Deux spécialistes du Pakistan basés à Londres, cités par Le Monde, donnent leur avis sur les origines et les coupables possibles de l'assassinat de Benazir Bhutto, non revendiqué pour l'instant. Par Tessa Ivascu
.
Violentes émeutes au Pakistan jeudi soir. Copyright : AFP
.
Farzana Shaikh, spécialiste du Pakistan à Chatham House, institut londonien d'analyses, s'attend à ce que le président Pervez Musharraf, qui a renoncé il y a 15 jours à ses fonctions militaires, "décide que la situation échappe à tout contrôle et qu'il doit de nouveau imposer l'état d'urgence", tout en annulant le scrutin du 8 janvier : "Il est juste de penser désormais que ces élections ne peuvent pas se dérouler comme prévu. Le processus électoral a été stoppé net."
Mme Shaikh souligne que Benazir Bhutto a été assassinée à Rawalpindi, loin de la province de la Frontière du Nord-Ouest, terrain habituel des islamistes armés. "Cela va faire craindre qu'il y a eu à un niveau élevé une forme de négligence qui a permis cette attaque. Ces événements vont soulever de très sérieuses interrogations sur une forme de connivence au sein des autorités".
M.J. Gohel, directeur de la Fondation Asie-Pacifique, basée à Londres, renchérit : "Outre les taliban et des éléments qaedistes, il y a de nombreux autres suspects : il y a des éléments au sein de l'armée et des services du renseignement qui n'ont jamais eu de bonnes relations avec Bhutto (...) Comme chacun sait, elle avait de nombreux ennemis au Pakistan."
Selon lui, si les élections n'ont pas lieu, "les implications sont énormes" : "Nous nous dirigerons vers un vide du pouvoir et les islamistes radicaux pourraient vraiment commencer à occuper ce vide et opérer depuis cette base. Le Pakistan est un pays qui abrite déjà Al-Qaïda et les taliban, c'est également une puissance dotée d'armes nucléaires et de missiles à longue portée..."
Mme Bhutto, qui fut la première femme premier ministre dans un pays musulman, dirigeait le PPP. Après avoir négocié dans un premier temps un accord de partage du pouvoir avec le président Musharraf, elle était entrée dans l'opposition. Elle avait également promis d' "éliminer la menace islamiste" du pays.
.
.
votez pour cet article ici

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
1 commentaire déjà ! Réagissez !

  1. Yann Doumeix Educateur Spécialisé // 28 décembre 2007 à 23:07  

    BBHutto : Massoud du Pakistan ?