Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Delanoë s'associe à Bill Gates

Publié par Tessa Ivascu. | mardi, janvier 29, 2008 | | Vos commentaires

Bill Gates, co-fondateur de Microsoft, et le maire PS de Paris Bertrand Delanoë ont signé mardi 29 janvier un "partenariat numérique" pour soutenir de jeunes start-up parisiennes et à former des demandeurs d'emploi dans le design numérique notamment.
.
C'est un accord à la fois "économique pour aider des start-up et stimuler la croissance, et social afin de permettre à des personnes sans emploi d'accéder aux technologies", a expliqué Bill Gates. "Nous allons désormais chaque année épauler 40 start-up, dans le domaine en particulier du design numérique et des éco-activités", a enchaîné Bertrand Delanoë, qui dit vouloir faire de Paris une "ville d'innovation".
Autre objectif, "permettre le retour à l'emploi d'une centaine de personnes au chômage", jeunes Parisiens ou informaticiens allocataires du RMI, en leur offrant des formations. Les animateurs des centres d'hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pourront également suivre des cycles de formation pour aider à "lutter contre la fracture numérique", a expliqué M. Delanoë.
Un "centre sportif numérique" sera installé début 2009 porte de Montreuil dans le cadre du projet de réhabilitation mené dans ce quartier par la ville de Paris. Ce lieu, qui mêlera les activités physiques et virtuelles, proposera notamment "aux jeunes du quartier une pratique des jeux vidéo moins solitaire".
.
"La concurrence et la liberté"
En s'associant à l'éditeur de Redmont, la mairie de Paris ne risque-t-elle pas pas de perdre sa neutralité et soutenir un acteur "dominant"? Pour rappel deux nouvelles enquêtes sur Microsoft viennent d'être ouvertes par la Commission européenne. M. Delanoë nie cette supposition et souligne que son équipe municipale a récemment participé à "l'aventure des logiciels libres". Avant de se prononcer en faveur de "la concurrence et de la liberté".
Quant à Bill Gates, il s'est contenté de signaler que l'alliance "n'est ni exclusive à Paris, ni à Microsoft" et qu'il existe de nombreux logiciels libres qui tournent sur des systèmes Microsoft.

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
Soyez le premier à réagir !