Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

George Bush veut ralentir le retrait des troupes d’Irak

Publié par Tessa Ivascu. | samedi, janvier 12, 2008 | | Vos commentaires

Le président américain George Bush a déclaré aujourd’hui vouloir ralentir, voire stopper le retrait de ses troupes en Iraq.
.
«Nous devons nous assurer que 2008 apporte encore plus de progrès pour la jeune démocratie iraquienne», avant de continuer le retrait des troupes. Après une longue réunion à Camp Arifjan, Koweït, avec le général Petraeus, commandant-chef des forces américaines en Irak, M. Bush a déclaré aux journalistes présents : «Ma position est, si (le général Petraeus) ne veut pas continuer le retrait, c’est ok pour moi. C’est à lui de voir».
160 000 soldats américains sont encore présents aujourd’hui en Irak. Après ces déclarations, le Général Petraeus a confirmé que les retraits seront désormais conditionnés par l’évolution de la guerre, n’excluant pas une «aggravation» de la situation. S’adressant ensuite aux 3 000 soldats basés à Camp Arifjan, Bush a reconnu que la guerre en Irak pourrait se prolonger après la fin de son mandat.
De plus en plus préoccupé par sa place dans l’histoire ( un peu tard…), le président a affirmé : «Je vais vous dire ce que l’histoire dira. Elle dira que vous étiez là quand il fallait, que vous avez servi et que le service rendu était absolument nécessaire pour vaincre un ennemi à l’étranger pour ne pas avoir à l’affronter à la maison».
.
«A l’étranger» signifie aussi «à la maison» pour les autres, mais «les autres», c‘est pas nous, alors… tant pis pour «leur» histoire.

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :