Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

La Bourse de Paris krach et panique

Publié par Tessa Ivascu. | lundi, janvier 21, 2008 | | Vos commentaires

Aujourd'hui lundi 21 janvier à la mi-journée, le CAC 40 chutait de près de 6%. Les marchés mondiaux sont tous victimes de fortes baisses. En cause : le plan de relance de l'économie américaine proposé par George Bush, estimé pas convaincant.
.
"C'est un krach", affirme aujourd'hui Le Figaro, rappelant que depuis le 1er janvier, les valeurs petites et moyennes de la Bourse de Paris ont chuté de plus de 16%. Aujourd'hui à la mi journée, le Cac 40 chutait de près de 6%. Le marché parisien est le miroir des autres places européennes, qui accusent toutes de fortes baisses. Plus tôt, les places asiatiques avaient elles aussi "dévissé" : Shanghai perdait 5.14% en clôture.
Les investisseurs sont déçus par le plan de relance de 140 milliards de dollars annoncé par le président américain George Bush vendredi. Selon la presse, ce plan s'appuiera sur des remises d'impôts. Or, certains estiment que cela ne fera qu'augmenter le déficit. Sans parler de la contagion redoutée de la récession américaine à l'ensemble de l'économie mondiale. Du coup, nombre d'entre eux sont désormais passés à la vente.
Pourtant, plusieurs voix s'élèvent pour trouver que cette baisse des marchés est disproportionnée. Ainsi, Jean-Noël Vieille, gérant Actions françaises chez KBL France, interrogé par Le Figaro, pense que cette baisse "surprend surtout par sa rapidité. (...) Aucun élément nouveau aujourd'hui n'indique que l'on se dirige vers une forte récession. Pourtant, une telle baisse des indices correspond à une remise en question complète des perspectives de croissance, selon un scénario d'effondrement de la croissance avec une répercussion sur la Chine, l'Inde et enfin l'Europe. Mais ce pari peut être fait depuis février dernier."
Le spécialiste conclut : "Rien ne permet donc de justifier une baisse des cours aussi rapide, même si les marchés sont volatiles en ce moment. Il y aura donc une reprise prochaine."

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
2 commentaires déjà ! Réagissez !

  1. Ron // 21 janvier 2008 à 17:05  

    Plus dure est la chute, meilleur sera le rebond.

    Conseil aux petits porteurs : tant qu'on ne vend pas, on ne perd pas.

    Le mieux serait même de réinvestir en profitant de la baisse pour abaisser le cout moyen d'acquisition des actions.
    De cette manière, on profite mieux de la reprise, mais c'est un pas psychologique à franchir...

  2. Tessa Ivascu // 21 janvier 2008 à 21:18  

    Sage conseil en effet