Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Le documentaire inédit de Martin Scorsese sur les Rolling Stones ouvrira le Festival du Film de Berlin 2008, en présence du groupe et du metteur en scène, viennent d'annoncer les organisateurs. Par Tessa Ivascu
.
Intitulé Shine A Light (titre d'une chanson de l'album Exile on Main Street), le documentaire est construit autour des deux concerts donnés par les Rolling Stones dans l'intimité du petit Beacon Theatre à New York à la fin de l'année 2006, avec des guests comme Buddy Guy, Jack White (White Stripes) ou Christina Aguilera. Le film comprend également des extraits d'archives rares, ainsi que des scènes en coulisses et des interviews.
Les organisateurs du Festival de Berlin ont choisi ce film pour l'ouverture de la manifestation pour la façon dont Martin Scorsese a su créer "un film-évenement musical offrant au public un accès sans précédent aux Rolling Stones, à la fois sur scène et hors scène".
.
Image de Shine a Light.
.
"Nous sommes heureux de faire notre grande soirée d'ouverture autour de la première mondiale de ce film qui capte en images l'essence d'un groupe mythique", a rajouté Dieter Kosslick, le directeur du festival.
Il faut dire que pour "capter en images" les Stones, Martin Scorsese a fait appel à des maîtres de la caméra : Robert Richardson (qui a travaillé avec lui sur Aviator), John Toll (Braveheart) et Andrew Lesnie (Le Seigneur des Anneaux), tous trois récompensés par des Oscars.
Le festival du Film de Berlin se déroulera du 7 au 17 février.

Pour plus de détails et pour visionner la bande annonce, aller sur :

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
3 commentaires déjà ! Réagissez !

  1. Ron // 16 janvier 2008 à 12:24  

    Ils en ont de la chance, les Berlinois...
    Il faut reconnaitre que l'Allemagne est traditionnellement un pays où les Stones donnent énormément de concerts.

    Après une carrière aussi remplie que la leur, ils méritent bien un hommage.
    Les monstres sacré du rock, filmés par un monstre sacré du VIIe art, ça promet !

  2. Tessa Ivascu // 16 janvier 2008 à 15:47  

    Le Festival de Cannes avec les Stones en ouverture, ça aurait eu une autre gueule comme première mondiale, reconnaissons-le. Too bad!

  3. Ron // 17 janvier 2008 à 10:37  

    You can't always get what you want...