Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

M6 refuse de se faire taxer pour le service public

Publié par Tessa Ivascu. | jeudi, janvier 24, 2008 | | Vos commentaires

La suppression annoncée de la publicité sur le service public plaît aux chaînes privées, à condition de ne pas se faire taxer. Le PDG de M6 Nicolas de Tavernost refuse de voir sa chaîne obligée à alimenter les caisses de France Télévisions.
.
Le président du directoire du groupe M6, Nicolas de Tavernost, a clairement fait savoir sur RTL qu'il ne "souhaitait pas" être taxé davantage pour compenser le manque à gagner de la suppression de la publicité dans l'audiovisuel public. Pour renvoyer la balle, il a suggéré au gouvernement de taxer internet :
"Je pense qu'il y a des recettes qui ne sont pas taxées comme par exemple la publicité sur internet, alors que la publicité audiovisuelle a beaucoup de taxes. Nous ne souhaitons pas qu'il y ait davantage de taxes sur nos activités pour continuer à les développer".
Evidemment, M. de Tavernost se dit "à la disposition" du gouvernement pour étayer ses propositions. En attendant, comme ça ne mange pas de pain, il tient à minimiser le manque à gagner de la suppression de la pub pour France Télévisions : selon lui, il ne s'agit pas de 1 milliard d'euros, mais de 600 millions.
Il tient aussi, comme ça mange beaucoup de pain, à prciser que chez M6, l'argent de la publicité est (ou plutôt sera) consacré à la création at au développement des programmes. Parole de "M6 Boutique" !

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :