Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Françoise de Panafieu, la candidate de l'UMP à la Mairie de Paris, a eu une révélation : à Paris, il y a des musulmans. Du coup, elle veut leur offrir d'autres lieux que "la rue" pour exprimer leur foi. Si ça peut embêter Delanoë... Par Tessa Ivascu
.
D'une foi à l'autre : Françoise de Panafieu déguisée en Indira Gandhi en 2006 pour l'opération contre le Sida "Histoire de...", organisée par Banana Café... et arrêtez de vous bananer!
.
Sur son site de campagne, Panafieu affiche une photo de musulmans agenouillés dans la rue Myrrha, XVIIIe arrondissement de Paris, prise un vendredi, jour de prière. "Oui, vous ne rêvez pas», commente-t-elle. "Cette image est-elle digne de Paris ?" (et paf !). Une situation "à la fois indigne pour eux et à la fois contraire aux droits puisque la voie publique est un espace laïc qui doit rester libre pour une vie de quartier normale" (re-paf !).
Du coup, la semaine dernière sur France 2, la candidate UMP a carressé l'idée de doter Paris d'une nouvelle mosquée (il y aurait aujourd'hui dans la capitale une quinzaine de mosquées et salles de prière).
Hamou Bouakkaz, conseiller à la Mairie de Paris pour les questions relatives à l'islam, s'avoue «surpris» que l'on puisse "traiter aussi légèrement ce sujet". Mais surpris surtout que la candidate UMP ne découvre les musulmans de Paris qu'en 2008 (et toc!) : "ils ne naissent pas par génération spontanée".
M. Bouakkaz en profite pour rappeler les deux centres culturels avec lieux de culte prévus pour 2012 dans le même XVIIIe arrondissement. Et précise : "La communauté musulmane est une communauté de pauvres." La lenteur des travaux s'explique par un financement qui arrive au compte-gouttes (re-toc !).

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
Soyez le premier à réagir !