Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Nicolas Sarkozy a décidé de poursuivre la compagnie low-cost Ryanair pour avoir détourné une photo le montrant avec Carla Bruni pour une pub vantant les vols pas chers. Par Myriam Léon
.
"C'est un usage abusif de l'image du président de la République, et le président de la République a donc donné instruction à son conseil pour que cette affaire reçoive les suites civiles nécessaires", a déclaré le conseiller en communication de l'Elysée, Franck Louvrier.
Car, si Nicolas Sarkozy aime s’afficher partout, surtout en compagnie de Carla Bruni et avec le jet de Bolloré, il n’a pas trouvé très glamour de se voir en compagnie de l’ex-mannequin dans Le Parisien, vantant les mérites des vols low-cost.
Sur un quart de page, la compagnie irlandaise Ryanair utilise une photo du couple de vacanciers souriant à l’extrême sous le soleil de Louxor pour promouvoir ses services. Dans une bulle ajoutée, Carla Bruni s’extasie : « Avec Ryanair, toute ma famille peut venir assister à mon mariage ». "Nous regardons toutes les suites judiciaires possibles, parce que c'est inacceptable", avait prévenu le porte-parole de l'Elysée David Martinon plus tôt dans la journée.
Qu’importe. Ryanair a réussi encore une fois à créer le buzz (la preuve par Politikart). La compagnie avait déjà détourné de cette manière les photos des chefs du gouvernement de Pologne, d’Espagne et de Suède. Sur LCI, Mathieu Glasson, directeur vente et marketing France de Ryanair, se dit ravi. "Nous n'avons pas demandé l'autorisation aux intéressés. Ça fait partie de nos façons de faire du marketing."
Ryanair récuse toute «atteinte à la vie privée», soulignant que l'idylle du chef de l'Etat avait été largement médiatisée, au point d’avoir été le principal sujet de sa conférence de presse du 8 janvier. Déjà, l'été dernier, l'image du président avait été utilisée pour une pub de l'office de tourisme de Malte (moins cheap, certes), où Nicolas Sarkozy avait passé ses vacances en mai.
La rançon de la pipolisation… et du respect qu’il inspire.

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
6 commentaires déjà ! Réagissez !

  1. AL // 29 janvier 2008 à 13:32  

    J'aurais été Sarko (avec sa soif de bling bling) j'aurais exigé qu'à chaque achat de billet, la question soit posée :
    - par quel biais nous avez-nous connu ?

    EN cas de réponse : Pub Carla Sarko, il aurait perçu un pourcentage de la transaction.

  2. Ron // 30 janvier 2008 à 14:08  

    Ce n'est pas la 1ere fois que des présidents français sont utilisés à des fins publicitaires.

    En 1995, Citroen avait fait une pub qui disait "Il y a des jours où il est important de pouvoir comter sur sa voiture" ou un truc approchant.
    La photo : Chirac raccompagnant Mitterand sur le perron de l'Elysée, après la passation de pouvoirs, et la Citroen qui attendait en contrebas.
    Ceci dit, c'était moins irrévérencieux que la pub Ryanair.

  3. Tessa Ivascu // 30 janvier 2008 à 17:10  

    Il y avait eu aussi Pompidou avec la voiture Mercury, il avait fait appel à la justice.

  4. chenlina // 14 mars 2016 à 07:30  
  5. John // 13 avril 2016 à 04:13  
  6. 林东 // 13 juin 2016 à 03:53