Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Sarkozy repart bredouille de Ryad

Publié par Tessa Ivascu. | mardi, janvier 15, 2008 | | Vos commentaires

Lors de l'étape Arabie Saoudite de son Golfe trek, Nicolas Sarkozy n'a obtenu aucune signature sur les contrats commerciaux actuellement en cours de négociation. Mais... ça viendra, ça viendra.
.
"Dans les semaines et les mois qui viennent, il y aura de gros contrats qui vont être signés par les entreprises françaises", a fait miroiter le président, pour mieux masquer sa déconfiture. Ces contrats potentiels (qui approcheraient les 40 milliards d'euros), "sont des contrats immenses, à la fois sur le civil et le militaire, ce qui est une nouveauté", a-t-il insisté.
De surcroît, Nicolas Sarkozy a proposé au roi Abdallah qu'une équipe du Commissariat à l'énergie atomique (CEA) vienne à Ryad "dans les prochaines semaines pour travailler sur la question du nucléaire civil". "C'est au nom de la justice que la France soutient que l'accès au nucléaire civil doit être un droit pour tous les peuples", a-t-il fourni comme argument de vente devant ses clients : l'assemblée saoudienne '"Majlis Al-Choura").
Seul hic : le roi Abdallah s'est contenté de prendre "bonne note" de ces propositions, sans d'autres commentaires.
.
Sarkozy à Ryad : un coup d'épée dans l'eau
(ici, en compagnie du gouverneur de Ryad, le 14 janvier).
Copyright : Reuters/Philippe Wojazer.

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
7 commentaires déjà ! Réagissez !

  1. chenlina // 14 mars 2016 à 07:01  
  2. chenlina // 17 mai 2016 à 07:56  
  3. Hua Cai // 10 juin 2016 à 14:38  
  4. 林东 // 13 juin 2016 à 03:03  
  5. chenlina // 28 décembre 2016 à 07:27  
  6. Unknown // 22 janvier 2017 à 03:16  
  7. Unknown // 25 mars 2017 à 08:00