Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Bill Clinton lâche la bride à Hillary

Publié par Tessa Ivascu. | samedi, février 09, 2008 | | Vos commentaires

ELECTIONS USA. Bill Clinton, atout majeur dans la campagne de sa femme Hillary à l'investiture démocrate, était dévenu bien encombrant ces dernières semaines. Ses attaques bille en tête contre Barack Obama ont été critiquée à la fois par le staff de la sénatrice de New York et sanctionnées par les sympathisants. Du coup, Bill a décidé de se faire tout petit et de lâcher la bride à Hillary Clinton, qui peut "se défendre toute seule".
.
"L'erreur que j'ai commise c'est de penser que j'étais un mari comme n'importe quel mari qui défend sa candidate", a avoué Bill Clinton dans un entretien télévisé, en préambule au caucus démocrate de dimanche dans le Maine.
"Je pense que l'erreur que j'ai commise c'est de penser que j'étais un mari comme n'importe quel mari qui défend sa candidate. Je crois que je peux faire la promotion d'Hillary, mais non la défendre parce que j'étais président. Je dois la laisser se défendre toute seule ou laisser quelqu'un d'autre la défendre".
Le staff de campagne de Hillary Clinton et la candidate elle-même ont été à plusieurs reprises embarassés par les attaques acerbes de l'ancien président à l'encontre de Barack Obama. Avant les primaires en Caroline du Sud, il avait comparé ironiquement Barack Obama à un autre candidat noir à la présidence, Jesse Jackson, qui avait été victorieux dans cet Etat pour perdre ensuite. Quelques jours plus tôt il avait catalogué de "conte de fées" l'opposition du sénateur de l'Illinois à la guerre en Irak.
.
Désormais, nous ne verrons plus ça. Until next time?
.
Alors, après avoir fait mea culpa, Bill Clinton a annoncé que désormais il allait jouer un rôle subalterne auprès de son épouse. "Je ferai ce qu'on me demandera, je ne serai pas membre du gouvernement, je ne ferai pas partie de son équipe à plein temps" si elle est élue présidente. Le mari idéal. Mieux vaut tard que jamais, ou mieux vaut jamais que trop tard?

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
Soyez le premier à réagir !