Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Carla Bruni-Sarkozy: l'humanitaire maintenant!

Publié par Tessa Ivascu. | vendredi, février 29, 2008 | | Vos commentaires

Carla Bruni-Sarkozy, a déclaré au terme d'une visite d'Etat du président français en Afrique du Sud qu'elle espérait s'engager "dans l'humanitaire". La chanteuse et ex-mannequin, qui a épousé Nicolas Sarkozy au début du mois, l'a accompagné mercredi au Tchad et jeudi et vendredi au Cap et à Johannesburg. C'était son premier déplacement de "première dame" hors de France.
.
"J'ai beaucoup aimé ce déplacement. C'était une expérience unique et très émouvante de rencontrer M. Mandela et aussi de visiter l'Afrique du Sud", a-t-elle confié à la presse. Sur son rôle futur, elle a répondu : "J'envisage d'accompagner mon mari. J'espère pouvoir m'engager dans l'humanitaire. Il m'aide beaucoup pour cela."
En pleine tempête déclenchée par les boulettes journalières du président (de la mémoire de la Shoah au "pauvre con" il y a un monde que Nicolas franchit très facilement et vice-versa), c'est plutôt elle qui aide un brin son époux en faisant parler d'elle pour détourner l'attention et émouvoir dans les chaumières.
Elève docile, à N'Djamena, Carla Bruni-Sarkozy a ainsi rencontré en tête à tête pendant trois quarts d'heure la femme d'un opposant tchadien disparu depuis début février.
.
L'humanitaire, une révélation.
.
Au Cap, elle a visité dans un bidonville le siège d'une organisation non gouvernementale qui fait du commerce équitable dans le domaine des produits textiles biodégradables. Elle a également accompagné Nicolas Sarkozy dans un centre de traitement de personnes infectées par le virus du sida dans un township.
Aujourd'hui elle a visité avec le chef de l'Etat la prison de Robben Island, où fut emprisonné Nelson Mandela. C'est elle qui a ouvert la cellule du premier président noir d'Afrique du Sud avec une réplique de la clef.
"Vous comprendrez bien que j'ai une attention particulière pour celle qui m'accompagne pour la première fois dans un déplacement officiel", a déclaré Nicolas Sarkozy à la fin d'un discours devant la communauté française de Johannesburg. Et s'adressant directement à son épouse : "J'étais bien fier d'être avec toi, merci." Madame, qui se tenait derrière le pupitre, a alors pudiquement baissé les yeux, raconte Reuters. Nous sommes de retour à Disneyland : La Belle et le C.... (mais non, arrête !)
Le long de la route conduisant à l'hôtel où le couple présidentiel avait rendez-vous avec la communauté française de Johannesburg s'étalait un message de sympathie du quotidien sud-africain The Star : "Carla Sarkozy, so cosy in SA" ("Carla Sarkozy, si à l'aise en Afrique du Sud").
Eh bien, voilà un endroit cosy pour se retirer des affaires.

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
Soyez le premier à réagir !