Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Christine Ockrent à France Monde: Kouchner démission?

Publié par Tessa Ivascu. | vendredi, février 22, 2008 | | Vos commentaires

Nommée par Nicolas Sarkozy directrice générale de France Monde, regroupant RFI TV5-Monde et France 24, Christine Ockrent s'est révoltée face au tollé soulevé par la presse et les syndicats, inquiets "d'un conflit d'intérêt" et de la menace pour la "crédibilité" de la nouvelle holding, RFI étant placée sous la tutelle de son compagnon Bernard Kouchner. Elle refuse d'être vue comme une "femme de". Il y a pourtant une solution simple pour apaiser la polémique : la démission de Kouchner de son poste de ministre des Affaires etrangères.
.
Hier, excédée, la "reine Christine" (d'où sortent-ils ces surnoms mal à propos?), avait demandé à Libération : "Que voulez-vous? Que je divorce?" Mais non, pourquoi aller à ces extrémités? Pour qu'il n'y ait plus conflit d'intérêt et pour que ce ne soit pas toujours les "femmes de" qui se sacrifient dans ces situations pour la carrière de leurs maris, Bernard Kouchner peut très bien démissionner de son poste de ministre des Affaires étrangères. Ainsi, France Monde, la voix officielle de notre cher pays, ne ferait pas le tour de la planète avec l'accent du Quai d'Orsay, son maître.
Bernard Kouchner et Christine OckrentPuisque Mme Ockrent pousse les hauts cris devant les critiques des syndicats, les accusant de sexisme (entre autres), puisque Nicolas Sarkozy lui-même, atteint subitement de féminisme aigü, a cru bon conseiller aux récalcitrants : "ne réduisez pas la fonction de la femme à son statut marital", eh bien, yaka! Réduisons l'homme.
.
Kouchner-Ockrent : deux berniques accorchées au rocher du pouvoir.
.
Comme le rappelle Libération, Anne Sinclair avait quitté 7 sur 7 (TF1) quand son mari Dominique Strauss-Kahn était devenu ministre de l’Economie de Lionel Jospin en 1997. Béatrice Schönberg, épouse Borloo, a du abandonner le 20h de France 2 pendant la dernière campagne présidentielle. Idem pour Marie Drucker, compagne de l’UMP François Baroin et présentatrice du Soir 3 (France 3).
Mais... il ne faut pas rêver à de tels gestes de la part du couple Kouchner-Ockrent, véritables berniques accrochées aux rochers du pouvoir. Déjà, lors de l'entrée du French Doctor au gouvernement Fillon, Ockrent avait répliqué aux syndicats qui s'interrogeaient de la crédibilité de son émission politique sur France 3, en affirmant qu'elle n'était pas femme à se sacrifier pour le parcours professionnel de son conjoint, "surtout quand son conjoint bénéficie d’un emploi précaire" (j'aime bien l'association de "bénéficie" avec "emploi précaire", ainsi que l'idée de précarité appliquée à Bernard).
Alors, consolidons, consolidons l'emploi! Après tout, Sarkozy a bien fixé le cap en disant à Kouchner : "Notre politique audiovisuelle extérieure, dont vous êtes le chef de file, constitue un enjeu majeur pour l’influence de la France et pour la diffusion de sa langue".
Eh bien, le monde va en bouffer, de la langue sauce Orsay!

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
5 commentaires déjà ! Réagissez !

  1. Anonyme // 22 février 2008 à 16:47  

    À signaler, concernant cette affaire, un article sur le site de Marianne intitulé "Christine Ockrent, femme de, mais surtout incompétente", par Philippe Cohen.
    Et on se demande, en effet, le rapport entre Ockrent et une "reine". À moins que l'art de d'énoncer des poncifs et des platitudes sur un ton pédant ne soit une spécialité des souveraines ?

  2. Tessa Ivascu // 22 février 2008 à 17:37  

    Bien vu ! Je pense que c'est ça, la spécialité des "reines".

  3. Fangyaya // 18 août 2016 à 07:45  
  4. chenmeinv0 // 7 octobre 2016 à 03:27  
  5. chenlina // 28 décembre 2016 à 07:44