Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Fusion Microsoft-Yahoo: Google entre dans la bagarre

Publié par Tessa Ivascu. | lundi, février 04, 2008 | | 1 commentaires

La presse propose "Microhoo! ou "Yahoosoft" comme nouveau logo des deux compagnies réunies. Pendant ce temps, Yahoo! réfléchit à une alliance avec Google pour se mettre à l'abri de l'OPA lancée par Microsoft, qui propose 44,6 milliards de dollars pour racheter la fournisseur de services web. Car le fabricant de Windows se fait pressant et de moins en moins amical. Le directeur exécutif de Google Eric Schmidt a contacté son homologue Jerry Yang chez Yahoo! pour lui proposer son "aide".
.
Yahoo Inc envisage de reprendre les pourparlers tenus avec Google il y a quelques mois en vue d'une éventuelle alliance, afin d'avoir une alternative à l'offre Microsoft. Selon une source mentionnée par Reuters, la proposition de Microsoft à 31 dollars est bien en deçà de la valeur de la compagnie.
Le prochain logo de Microsoft et Yahoo! réunis, proposé par Salon.com
.
Dans une note de la direction de Yahoo à ses salariés, les patrons de Yahoo soulignent "formellement" qu'aucune décision n'a été prise et que, "en dépit de certains bruits, aucun processus de fusion n'est en cours". Google, qui a peu de chances de faire une offre acceptable à cause des lois anti-trust, a tout de même contacté Yahoo.
Selon le Wall Street Journal, le directeur exécutif de Google Eric Schmidt a proposé son "aide" à Jerry Yang, son homologue chez Yahoo!. Car Microsoft se fait pressant et demande au conseil d'administration de la compagnie convoitée de prendre rapidement une décision, sinon son OPA cesserait d'être "amicale".
Mais selon certains analystes, les efforts de Yahoo! de trouver une alternative à l'offre actuelle pourrait bien être une manière de faire pression sur Microsoft pour obtenir un meilleur prix. En tout cas, Google et Microsoft commencent à s'attaquer mutuellement de vouloir "tuer la concurrence", signe qu'une guerre sans merci se prépare.
Pendant que Google accuse Microsoft, dans l'hypothèse d'une fusion avec Yahoo!, de vouloir limiter l'accès des internautes à des services de mail, de messagerie instantannée et autres, à travers des blocages installés sur l'omniprésent logiciel Windows, Microsoft retorque en rappelant l'hégémonie de Google en matière de recherche et de publicité sur le web. Seule la fusion avec Yahoo! permettrait l'arrivée d'un "concurrent digne de ce nom".

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :