Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Le jeune Jean Sarkozy n'est pas que le fils du président de la République Nicolas Sarkozy, non, non. Il est aussi candidat UMP à juste titre aux cantonales à Neuilly-sur-Seine. Celui qui a décapité David Martinon dans la course aux municipales et tiré le tapis de sous les pieds d'Arnaud Teullé affirme vendredi s'engager pour une ville qu'il aime et ne pas avoir "d'autre ambition" que de faire du terrain s'il est élu. Et Dieu sait combien le terrain est rude dans cette banlieue parisienne!
.
"Le président préside aux destinées de la France, moi je m'engage à Neuilly", déclare modeste le fils de Nicolas Sarkozy dans Le Parisien (gaffe aux déclarations au Parisien cependant, petit, papa en a déjà fait les frais).
"On a eu beaucoup de difficultés. J'ai toujours dit ce qui n'allait pas, droit dans les yeux du candidat. On peut avoir des divergences sur la façon de faire campagne. Je l'en ai informé, j'en ai discuté, et j'ai pris ma décision", explique-t-il l'affaire David Martinon, pour lequel il s'était engagé "à mort" deux mois plus tôt, selon des déclarations tout aussi sincères.
.
Jean avec Terre : "J'aurais pu attendre et dire: voilà ce qui me revient de droit".
.
"Si je suis élu, je m'engage à être sur le terrain durant les six prochaines années, pour faire bouger les choses. Je n'ai pas d'autre ambition", assure le jeune Jean, qui poursuit sa "formation de juriste pour devenir avocat en droit public", après un bref écart vers le théâtre en octobre dernier (qui lui aurait permis de jouer aux côtés de la fille de Bernard Tapie, cette chance!).
Le jeune agneau de la politique (21 ans) réfute les accusations de "népotisme" et le "procès de l'âge" : "Tous les arguments sont bons pour m'attaquer. J'aurais pu attendre et dire voilà ce qui me revient de droit. Je ne suis pas du tout dans cette démarche-là", dit le candidat UMP, qui semble surévaluer un tantinet ce qui lui revient "de droit", mais il n'a pas encore fini ses études.
Alors, "je trace ma route, je continue", conclut-il. Au secours, il va reprendre son scooter, écartez-vous de son chemin !

Lire aussi : Qui est Jean Sarkozy?

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
1 commentaire déjà ! Réagissez !

  1. Pierrette // 29 février 2008 à 20:30  

    Scooooooooop !
    "Annule tout, Jeannot, et fait tes bagages : tu pars en Afghanistan." Telle serait la teneur d'un SMS que Nicolas Sarkozy aurait adressé à son fiston cet après-midi, après avoir lu la presse britannique du jour, qui élève le prince Harry au rang de héros national pour sa participation aux combats en Afghanistan.