Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Jean Sarkozy revient à Neuilly par les cantonales

Publié par Tessa Ivascu. | mercredi, février 20, 2008 | | Vos commentaires

Jean Sarkozy, le fils cadet du président de la République, qui s'est distingué notamment dans des affaires de scooter, a annoncé qu'il sera "le candidat de la majorité présidentielle" aux élections cantonales des 9 et 16 mars à Neuilly-sud (Hauts-de-Seine). Il a précisé que cette décision avait été prise "en plein accord" avec Arnaud Teullé, le pauvre, qui était jusqu'à présent candidat sur ce canton.
.
Jean SarlozyJean Sarkozy avait récemment déclenché le psychodrame dans la campagne municipale de Neuilly-sur-Seine, royaume de son père qui y fut maire pendant dix-neuf ans. Décapitant la tête de liste UMP parachutée par papa, David Martinon, suite à la publication de sondages défavorables, il avait disparu ensuite des tablettes pour cause de trop gros grabuge (l'UMP décidant de soutenir la candidature du divers droite Jean-Christophe Fromantin, Arnaud Teullé, qui espérait prendre la tête de liste, a lancé une liste dissidente).
.
Le petit ange !
.
Mais, désirant un siège au Conseil général des Hauts-de-Seine (parce que chevaucher un scooter ne suffit plus), le fils Sarkozy aurait depuis rencontré Jean-Christophe Fromantin pour lui proposer un marché sur la liste qu'il présente aux cantonales :
"Vous me laissez me présenter au Conseil général, et vous ne prenez pas Marie-Cécile Ménard sur votre liste", propos avancés par Le Figaro (comme ça, le lâchage de Martinon, suivi de celui de Teullé, aboutit à celui de Mme Ménard, qui s'était pourtant mouillée totalement dans la fronde contre le parachuté de papa : ce garçon promet plus que son père au chapitre traitrises-manipulations, au secours !).
D'ailleurs, le fiston de 21 ans semble pret à bouffer tout le monde, y compris papa. Dans une vidéo qui circule sur internet, datée du 9 février, Jean Sarkozy prépare les militants UMP de Neuilly au lâchage de Martinon en jetant Nicolas S. en pâture : "Neuilly est une ville capable d'élire à 80% Nicolas Sarkozy et de lui dire quelques mois après monsieur le maire qui est aussi notre président, ‘on vous aime beaucoup, mais laissez-nous choisir' ". Politikart "à mort"!

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
Soyez le premier à réagir !