Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

La Chine "écoeurée" par le boycott de Steven Spielberg

Publié par Tessa Ivascu. | jeudi, février 14, 2008 | | Vos commentaires

Les médias officiels chinois affirment que le boycott des Jeux Olympiques de Pékin par Steven Spielberg "écoeure" le peuple chinois. Ils accusent les pays occidentaux de se servir des JO pour faire pression sur Pékin afin de résoudre le conflit au Darfour. Le réalisateur américain a annoncé mardi qu'il renonçait à ses fonctions de conseiller artistique pour les cérémonies d'ouverture et de clôture des Jeux.
.
La Chine, dénonce M. Spielberg, n'en fait pas assez pour mettre fin aux atrocités au Darfour, région du Soudan, partenaire économique important de la Chine, notamment en matière d'investissements pétroliers. Le Global Times, titre édité par le Quotidien du Peuple, l'organe du Parti communiste, dénonce aujourd'hui "l'exploitation occidentale des Jeux olympiques à des fins de pression sur la Chine". Le geste du réalisateur américain "a immédiatement provoqué le dégoût parmi les Chinois ordinaires".
"La vaste majorité du peuple chinois a fait part de sa confusion et de son outrage face à ces pressions occidentales. A leur avis, il est absolument absurde d'imputer à la Chine la question du Darfour, situé à des milliers de kilomètres", poursuit le journal.
L'ambassade de Chine à Washington, sans citer la décision de Spielberg, a appelé les "parties concernées" à admettre "le rôle positif joué par la Chine dans la question du Darfour" et à s'abstenir de politiser les Jeux.
Quant au gouvernement chinois, il a indiqué cet après-midi "regretter" la décision de Steven Spielberg de cesser sa collaboration artistique avec la Chine pour les JO : "La Chine regrette les remarques de Steven Spielberg", a déclaré le porte-parole des Affaires étrangères, Liu Jianchao.
On connait l'habitude du gouvernement chinois de faire des déclarations "réservées", tout en lâchant les chiens par l'intermédiaire des quotidiens, au nom du peuple chinois.

.

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
Soyez le premier à réagir !