Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Microsoft OPA sur Yahoo

Publié par Tessa Ivascu. | vendredi, février 01, 2008 | | Vos commentaires

Microsoft vient de présenter ce 1er février une offre de 44,6 milliards de dollars pour racheter Yahoo!, qui, pour l'instant n'a pas officiellement réagi. Car l'offre est non sollicitée. Yahoo! avait avait déjà rejeté une offre de la firme de Bill Gates en février 2007. Mais un an plus tard Yahoo! va mal et vient de remplacer aujourd'hui Terry Semel à la tête de son conseil d'administration.
.
Microsoft propose de racheter le groupe de web services à 31 dollars l'action, payables à la fois en cash et en titres. Soit une prime de 62% sur le cours de clôture de Yahoo! sur Nasdaq jeudi 31 janvier. "Nous avons un immense respect pour Yahoo!, explique, mielleux, Steve Balmer, directeur exécutif de Microsoft. "Ensemble, nous pourrons offrir un ensemble attrayant de solutions pour consommateurs, éditeurs et annonceurs, tout en mieux nous positionnant dans la compétition sur le marché des services en ligne".
En d'autres mots, Microsoft, qui n'a jamais réussi à être compétitif sur internet, avec ses Live Search et MSN, espère rattraper son retard grâce à Yahoo! Microsoft dit avoir identifié quatre domaines qui pourraient générer 1 milliard de dollars par an pour les deux entreptises réunies (quels sont ces domaines, mystère et boule de gomme...).
.
Insuffisant pour contrer Google...
Yahoo!, qui n'a fait pour l'instant aucune déclaration, avait annoncé quelques heures plus tôt que Terry Semel, le directeur général, quittait immédiatement le conseil d'administration qu'il présidait. Semel, qui avait réussi à bien gérer l'éclatement de la bulle Internet en 2000, s'est laissé déborder par Google dans la publicité et la recherche sur le Web.
Si les rachats de services Web 2.0 (Flickr, Delicious) lui avaient permis de garder la main, il est reproché à Semel de n'avoir pas vu la montée en puissance des réseaux sociaux tels MySpace (200 millions de membres) et Facebook (plus de 60 millions d'inscrits). Suite à cette faiblesse face à la planète Google (voir le lien vers notre article plus bas), Yahoo! se trouve aujourd'hui en crise et envisage la suppréssion de 1 000 emplois.
Cependant, plusieurs analystes estiment déjà que l'alliance Microsoft-Yahoo! serait insuffisante pour contrer Google, qui est quand même le but ultime de l'affaire.

Lire aussi : Pour Yahoo! 2008 sera rude.

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
Soyez le premier à réagir !