Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Moscou demande l'annulation de l'indépendance du Kosovo à l'ONU

Publié par Tessa Ivascu. | dimanche, février 17, 2008 | | Vos commentaires

La proclamation de l'indépendance du Kosovo, tant attendue par la population, a été votée dimanche par le Parlement de cette province serbe. Belgrade a qualifié le Kosovo de "faux état" et la Russie a immédiatement demandé à l'ONU l'annulation de la déclaration. Selon Moscou, l'indépendance du Kosovo déclenchera une escalade de violence ethnique dans la région.
.
"Nous attendons de la mission des Nations Unies et des forces drigées par l'OTAN au Kosovo qu'elles agissent immédiatement pour accomplir leur mandat, incluant l'annulation de la décision unilatérale de Pristina et la prise de mesures administratives sévères contre les reponsables séparatistes", déclare le ministère russe des Affaires étrangères.
Le communiqué fait état du "risque d'escalade des tensions et des violences inter-ethniques dans la province et du risque d'un nouveau coflit dans les Balkans".
Le Kosovo devient indépendant le 17 février 2008Moscou a appelé pour aujourd'hui à une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU. Auparavant, la Russie avait averti que la reconnaissance de l'indépendance du Kosovo allait créer un précédent légal dangereux, ouvrant la "boîte de Pandore" des tensions séparatistes dans toute l'Europe.
.
Un drapeau de plus, une guerre de plus...
Ainsi va l'Europe.
.
"Ceux qui envisagent de soutenir le séparatisme devraient comprendre que leurs actes risquent d'avoir des conséquences dangereuses dans le monde entier", prévient le ministère des Affaires étrangères russe.
Ceci est un avertissement à l'adresse des Etats-Unis et de la majorité des pays membres de l'Union Européenne qui s'apprêtent à reconnaitre l'indépendance du Kosovo. Pour que les choses soient claires le communiqué affirme :
"La Russie soutient totalement la réaction des dirigants de la Serbie aux événements du Kosovo, ainsi que ses demandes justifiées du rétablissement de l'intégrité territoriale du pays."
Une bonne petite guerre des Balkans en persepective, pour nous remettre les idées en place et du plomb dans la cervelle de certains...

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
Soyez le premier à réagir !