Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Lors de son entretien avec les lecteurs du Parisien en début de semaine, Nicolas Sarkozy a dit pas mal de sornettes, notamment sur les insultes qu'il a proférées au salon de l'Agriculture. L'Elysée en a rajouté, en lui inventant des regrets. Mais ce n'est pas tout. Il a aussi tenté de justifier son salaire en tant que président en affirmant l'avoir aligné sur celui de Lionel Jospin, qui aurait fixé son propre salaire de premier ministre. Ce dernier dément, virulent.
.
Dans une lettre envoyée aujourd'hui au Parisien, l'ancien premier ministre socialiste Lionel Jospin dément les affirmations faites Nicolas Sarkozy plus tôt dans la semaine sur son salaire de l'époque, selon lesquelles M. Jospin avait fixé son propre salaire lorsqu'il est arrivé à Matignon en 1997 à 20 000 euros par mois.
Le président avait dit notamment, plus victime que jamais : "Qui a fixé le salaire du Premier ministre? Lionel Jospin. Quand Lionel Jospin dit que le Premier ministre doit gagner 20 000 euros, il n'y a pas de polémique parce qu'il est de gauche".
.
Encore plus haut, encore plus fort ! Copyright: Reuters.
.
"C'est faux. Mon traitement était fixé, comme celui des ministres, par décret du président de la République", déclare M. Jospin, en réagissant à l'entretien du chef de l'Etat avec les lecteurs du quotidien, paru mardi. Il a également démenti le montant avancé par M. Sarkozy, qui justifiait l'alignement de son salaire sur celui du Premier ministre : "C'est encore faux. Celui-ci était, lorsque je suis arrivé à Matignon en 1997, de 59 000 francs net (indemnités comprises), soit 9 000 euros. Ensuite, et jusqu'à mon départ en 2002, ce traitement n'a progressé qu'au rythme des augmentations opérées dans la fonction publique".
Pour rappel, le salaire du président de la République est passé, lorsque M. Sarkozy est arrivé à l'Elysée, de 8 300 euros à 19 000 euros. A l'époque déjà, Jean-François Copé, le chef de file des députés UMP, avait justifié cette hausse par la nécessité de l'aligner "sur celui du premier ministre". Lequel?

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
2 commentaires déjà ! Réagissez !

  1. Gaëtan Président // 28 février 2008 à 14:36  

    Bientôt il va se plaindre de son salaire ce con là ! Sa nouvelle stratégie de "je suis une pauvre victime" me gonfle déjà.

  2. garcon // 28 février 2008 à 23:51  

    Il semble clair que Sarkozy une nouvelle foi mente outrancierement. C'est pas sa foi chretienne qui l'etouffe. En revanche comment se fait il que aucun journaux relatant de cette reponse de Jospin ne rpecise comment le salaire du premier ministre est passe en 97 et 2007 de 9000 euros net (14000brut ?) a 22 249 euros ? Qui par quel decret et comment exactement ? J'ai pas du bien chercher

    http://www.linternaute.com/actualite/dossier/05/salaires-politiques/salaires.shtml