Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Stop à la cour monarchique de Neuilly, exige Bayrou

Publié par Tessa Ivascu. | dimanche, février 10, 2008 | | Vos commentaires

Jean Sarkozy, le fils du président de la République, a annoncé qu'il ne soutenait plus le porte-parole de l'Elysée David Martinon, pourtant investi par l'UMP comme tête de liste pour les municipales à Neuilly (Hauts de Seine), fief de Nicolas Sarkozy. Dans la foulée, il a créé une liste parallèle, avec Arnaud Teullé et Marie-Cécile Ménard. Volte-face princière cautionnée par le roi, qui se débarasse d'un ancien mignon, favori de Cécilia ? C'est ce que pense François Bayrou.
.
"Autrefois on disait: 'il se passe tous les jours quelque chose aux Galeries Lafayette'. Là il se passe tous les jours quelque chose aux galeries élyséennes", a ironisé le président du MoDem. François Bayrou a dénoncé un phénomène de "cour monarchique" :
"On est dans la cour. Comment ça fonctionne la cour monarchique? Par grâces et par disgrâces. Vous êtes bien avec la personne qui a de l'influence sur le moment, et on vous fait monter, et puis tout d'un coup voilà qu'arrive une nouvelle personne qui a de l'influence, et on disgracie, on rejette dans les ténèbres extérieures tous ceux qui étaient hier les favoris".
M. Bayrou, qui en a "par dessus la tête" de ce "spectacle ridicule de qui est copain avec l'épouse, la proche" et de ces "histoires politiques" qui "se transforment perpétuellement en histoires de famille".
"On ne peut pas continuer comme ils font, il va falloir que ça s'arrête. Je suis persuadé que les Français sont indignés et désolés de voir ce perpétuel roman-photo".

.
Lire aussi :

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
2 commentaires déjà ! Réagissez !

  1. chenlina // 14 mars 2016 à 07:14  
  2. chenlina // 17 mai 2016 à 08:08