Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Après avoir déposé plainte contre Choc et Entrevue, Miss France pose pour Closer. Les deux énormes ramdams médiatiques causés par des photos dénudées et par les cris d'orfraie de Geneviève de Fontenay n'ont pas dégoûté Valérie Bègue des séances avec les photographes. Comme elle le confirme elle-même, elle s'apprête à poser pour le magazine Closer. Cependant, Christophe Antonio, le rédacteur en chef de Choc, se vante d'avoir sous le coude des documents encore plus compromettants pour la Réunionnaise.
.
Alors qu'elle vient de déposer plainte contre le magazine Choc après la publication de photos d'elle quasiment nue alors qu'elle avait 16 ans, Valérie Bègue brave le destin. Arrivée à La Réunion pour se mettre au calme après ce nouveau scandale, Miss France affirme : "Il s'agit simplement d'un shooting mode avec des vêtements déjà sélectionnés. Je n'ai pas choisi le magazine Closer, mais je pense que c'est intéressant de le faire. On verra bien..."
Ce "on verra bien" ponctue un changement d'attitude de la part de Miss France, dans un premier temps assommée par la publication des images dans Choc sous le titre "Elle n'avait pas tout dit". Au point que sa mère avait déclaré publiquement qu'elle allait proposer à sa fille de démissionner. Mais réflexion faite, les Bègue ont changé d'avis et réclament maintenant la démission de Geneviève de Fontenay.
Face à cette contre-attaque de Miss France et au futur reportage photo dans Closer, qui sera sans doute romantique, grâcieux et convenable à souhait, le rédacteur en chef de Choc ne baisse pas les bras. Il déclare même que le pire est à venir pour Valérie Bègue, car le groupe Lagardère (qui a déjà dû payer 15 000 euros à Melle Bègue suite aux photos d'Entrevue et qui est sous le coup de sa nouvelle plainte) possèderait des photos encore plus explicites.
Christophe Antonio confie ainsi au Post : "Sans trahir de secret, je peux vous dire qu’à Entrevue, ils ont laissé des photos de côté. Il y avait des photos de Miss France où l’on voyait des poils pubiens. Cela aurait pu posé des problèmes juridiques." Ah, parce que publier des images dénudées d'une mineure n'en pose pas ?
Quand le marchand d'armes Lagardère décide de faire la guerre...

Lire aussi :

Valérie Bègue porte plainte: elle avait 16 ans sur les photos publiées par Choc.

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
4 commentaires déjà ! Réagissez !

  1. chenlina // 14 mars 2016 à 07:34  
  2. chenlina // 17 mai 2016 à 08:17  
  3. 林东 // 13 juin 2016 à 03:58  
  4. Unknown // 22 janvier 2017 à 03:23