Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Yahoo se tourne vers Murdoch et son MySpace

Publié par Tessa Ivascu. | jeudi, février 14, 2008 | | Vos commentaires

News Corp., le groupe de Rupert Murdoch, pourrait proposer une alliance à Yahoo! pour combattre l'OPA lancée par Microsoft. Il y apporterait des actifs Internet comme MySpace et une partie en cash. L'opération valoriserait le portail Internet près de 50 milliards de dollars.
.
Le Wall Street Journal confirmait hier une rumeur qui agite Internet. Le groupe de médias dirigé par Rupert Murdoch aurait donc l'intention de proposer un mariage entre ses actifs Internet (MySpace, Photobucket, FoxSports, etc.) de son groupe et ceux de Yahoo!. Les sites acquis ou créés par News Corp. seraient valorisés entre 6 et 10 milliards de dollars.
L'opération serait complétée par l'appui financier en cash d'un groupe d'investisseurs. Au total, Murdoch et ses partenaires pourraient mettre au moins 15 milliards sur la table et prendre jusqu'à 20 % du capital du nouvel ensemble.
.
Les actionnaires de Yahoo! divisés
Ce qui valoriserait Yahoo! à près de 50 milliards de dollars. Autrement dit une surenchère sur l'offre initiale de Microsoft, à 44,6 milliards de dollars. Plus politically correct et plus amicale que l'offre de Microsoft (de toute façon tout ce que fait Microsoft est diabolique, c'est bien connu), cette offre de Murdoch ne serait pas gagnante à tous les coups.
L'alliance Yahoo-NewsCorp. a déjà été envisagée sans succès par le passé, les discussions ayant achoppé sur la valorisation de MySpace justement. Quant aux actionnaires de Yahoo!, ils commencent à se diviser. Alors que le conseil d'administration du portail Internet a refusé l'offre de Microsoft, son deuxième actionnaire, le fonds Legg Mason, a fait savoir qu'une enchère sur le prix initial serait la bienvenue.
Le prix auquel les actionnaires de Yahoo! pourraient céder se situe dans une fourchette entre 35 et 40 dollars (l'offre initiale de Microsoft était de 31 dollars). Ce qui porterait le montant du rachat de Yahoo! à 56 milliards de dollars. Mais Microsoft ne bouge pas pour l'instant. Car si Yahoo! continue à tenter de gagner du temps, les dirigeants de Microsoft savent qu'ils peuvent aussi se lancer dans une OPA hostile. Diabolique pour diabolique...

Lire aussi : Yahoo n'échappera pas à Microsoft.

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
Soyez le premier à réagir !