Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Bayrou n'a pas de Pau

Publié par Tessa Ivascu. | dimanche, mars 16, 2008 | , | Vos commentaires

François Bayrou a annoncé ce soir sa défaite aux élections municipales à Pau (Pyrénées-Atlantiques) face à la socialiste Martine Lignières-Cassou. 300 voix seulement ont empêché le président du Mouvement démocrate, MoDem, d'être élu à la mairie.
.
"Le résultat de ce soir reste pour nous insuffisant puisque pour à peine 300 voix sur 36 000 votants - moins de 1% des voix - nous n'avons pas réussi à être élus à la mairie de Pau ", a déclaré M. Bayrou à la presse. Et de pointer une "manoeuvre" de l'UMP qui a maintenu au second tour le maire sortant Yves Urieta :
"Il y a 7 300 voix qui ont été détournées, qui n'ont pas pu participer au choix définitif, ce qui explique ce résultat", a accusé François Bayrou, qui avait refusé de passer entre les deux tours un accord national avec l'UMP.
En affirmant son "regret" pour Pau, qui méritait selon lui "au bout de 37 ans de changer de gestion", il a promis "d'autres batailles", "d'autres victoires", déclaration qui n'est pas sans rappeler celle de Ségolène Royal au soir de sa défaite aux présidentielles.
Un rapprochement rose-orange est peut être plus que jamais à l'ordre du jour, puisque M. Bayrou a tenu également à saluer la "vague de gauche énorme qui a emporté un très grande nombre de villes". Certes, il y voit "une preuve de plus de l'instabilité de la politique française":
"Tant qu'on n'aura pas dans la vie politique un centre fort, stable, on aura un mouvement de balancier d'un bord sur l'autre", a-t-il estimé.
L'avis du connaisseur.

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
Soyez le premier à réagir !