Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Le gros pouvoir d'achat de Rachida Dati

Publié par Tessa Ivascu. | dimanche, mars 30, 2008 | | Vos commentaires

Les frais de réception du ministère de la Justice ont dépassé le plafond prévu de 30% en 2007, demandant une rallonge budgétaire de 100 000 euros. Près des deux tiers des crédits de 2008 ont par ailleurs été dépensés. C'est Guillaume Didier, le porte-parole de la Chancellerie qui le dit. Tout en niant que le ministère prend en charge les dépenses personnelles de Rachida Dati.
.
Les dépenses du ministère de Rachida Dati ont atteint 270 000 euros en décembre 2007 : un dépassement de 30% par rapport au plafond prévu. Selon le porte-parole de la Chancellerie Guillaume Didier, "à l'automne 2007, il y a eu une rallonge de 100 000 euros", justifiée (hé, hé) par l'organisation de réceptions à la Chancellerie, telles que celle du le 13 juillet, à l'occasion de la veille de la fête nationale (car lorsqu'il y a fête, la veille, le lendemain, la semaine d'avant, etc, sont autant d'occasions de faire bombance la bout en train Rachida) .
Guillaume Didier nous apprend également qu'une circulaire du Premier ministre François Fillon avait fixé à 200 000 euros "l'enveloppe allouée à chaque ministère pour ses frais de représentation" en 2008.
.
Les "raccords de maquillage" de Rachida : une dépense publique normale, le contribuable devra s'y faire, un point c'est tout.
.
Hélàs, Rachida aurait déjà dépensé plus de la moitié. Pas grave, remarquez : "il est exact qu'en début d'année, les dépenses sont plus importantes" en raison notamment de l'organisation de cérémonies de voeux, précise M. Didier (encore cet esprit festif qui domine le gouvernement, décidément !). Il cite également (ben, tiens ! ) la réception de 70 ministres francophones de la Justice, à Paris les 13 et 14 février. Mais attention, précise-t-il, les buffets de la Chancellerie sont très "modestes".
Le bon Monsieur dément qu'une nouvelle rallonge de 100 000 euros était d'ores et déjà tenue au chaud pour Rachida cette année. Rachida, qui n'a jamais été "rappelée à l'ordre" par le contrôleur financier du ministère ((haut fonctionnaire dépendant du ministère du Budget), comme on insinue ici ou là. Non, "toutes les dépenses ont été payées, c'est à dire validées, par le contrôleur financier".
Y compris quelques pots de crème et autres tubes de fond de teint. Car, affirme le porte-parole, il n'y a pas de "prise en charge des dépenses personnelles" de Rachida Dati par le ministère, comme certains le croient. Il y a juste au ministère "le minimum nécessaire pour permettre des raccords de maquillage". Et pour remplacer les collants filés par l'intrépide Rachida, toujours sur la brèche.
Cela tient sans doute dans un sac Prisu, rangé dans le petit placard Ikéa des toilettes collectives pour dames du ministère. Moi je vois ça comme ça.

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
6 commentaires déjà ! Réagissez !

  1. Anonyme // 31 mars 2008 à 13:10  

    Plus j'avance en âge plus je suis désabusée par nos politiciens.
    Rares st ceux qui ne courent pas après le pognon le pouvoir la reconnaissance.

    J'ai été amenée dernièrement à revoir un très ancien collègue qui depuis s'est lancé en politique, et au fil de notre conversation (qui avait pour sujet la vie professionnelle), il m'a tout simplement dit (plein des bonnes attentions) qu'il pouvait, si j'avais besoin, faire passer mon dossier au dessus de la pile,

    Je lui ai fait répéter, ai montré mon étonnement,

    il a semblé un peu gêné puis m’a fait comprendre que ça fonctionne de la sorte.

    Autre cas, les ministères ont des quotas pour récompenser des personnes qui pont agi pour le bien de la sté.
    L'un de mes cousins (énarque)travaille avec Mme Bachelot et fait médailler sa mère laquelle œuvre pour France Parkinson,

    Sur le fond, j’ai été profondément choquée, d'une part qu'il puisse y avoir des quotas, d'autre part que mon cousin propose sa mère, quand bien même ma tante parkinsonienne elle-même œuvre avec courage pour France Parkinson.

    Les politiques me dégoutent trop souvent.

    AL

  2. Tessa Ivascu // 31 mars 2008 à 15:44  

    merci pour ce témoignage franc du collier

  3. impots-utiles.com // 31 mars 2008 à 17:45  

    madame Rachida Dati semble bénéficier de certains égards venant d'en haut... et pourtant les caisses de l'etat sont censées etre vides mais le budget du ministère de la justice ne cesse d'exploser...
    pendant ce temps la ministère de l'interieur tombe en ruine...
    http://www.impots-utiles.com/rachida-dati-fait-des-frais.php

  4. Jianbin Jianbin // 12 novembre 2015 à 02:45  
  5. 林东 // 13 juin 2016 à 03:50  
  6. Unknown // 25 mars 2017 à 08:09