Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Le Parlement européen n'exclut plus le boycott des JO

Publié par Tessa Ivascu. | lundi, mars 24, 2008 | | Vos commentaires

Hans-Gert Pottering, le président du Parlement européen, affirme dans un entretien avec le quotidien allemand Bild que les pays européens ne doivent pas exclure le boycott des Jeux Olympiques de Pékin si la violence se poursuit au Tibet. Selon lui, la Chine devrait négocier immédiatement un compromis avec le dalaï-lama. Le Parlement débattra de la situation au Tibet mercredi prochain.
.
"Pékin doit se décider". La Chine "devrait immédiatement négocier avec le dalaï-lama", estime M. Pottering dans une interview au quotidien allemand Bild am Sonntag. "Nous désirons que les Jeux réussissent, mais pas au prix du génocide culturel des Tibétains".
S’il n’y a toujours "pas de signaux de compromis, je considère des mesures de boycott comme justifiées", précise-t-il (n'en déplaise à Bernard Kouchner).
Le président du Parlement européen durcit donc sa position. Mardi dernier, interrogé à la radio publique allemande, il avait juste déclaré que "toutes les options devaient rester ouvertes". Il avait cependant appelé les personnalités politiques européennes prévoyant d’assister à la cérémonie d’ouverture à "se demander, si cela continue, s’il serait responsable d’effectuer un tel voyage". Bernard Kouchner, le ministre des affaires étrangères français et compagnon de Christine Ockrent, dont la capacité de percuter l'actualité est sidérante, avait trouvé que la proposition "n’est pas une mauvaise idée" mais "ça paraît irréaliste. (...) nous verrons". En attendant que Bernerd voie, M. Pöttering, membre chrétien-démocrate du Parti populaire européen (PPE), a indiqué encore au Bild que le Parlement européen discutera de la situation au Tibet mercredi prochain.

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
Soyez le premier à réagir !