Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Qui se réjouit de la condamnation de fuzz.fr ?

Publié par Tessa Ivascu. | dimanche, mars 30, 2008 | | Vos commentaires

C'est le dénommé Amaury de Rochegonde, le très rafiné responsable du service médias du magazine hebdomadaire Stratégies, dans une chronique diffusée par France Info. Pour rappel, jeudi fuzz.fr, aggrégateur de news alimenté par les internautes, créé par Eric Dupin, a été condamné pour un lien vers un blog racontant les rebondissements de la relation entre l'acteur Olivier Martinez et Kylie Minogue.
.
Voilà donc le joli Amaury se frotter les mains en toute démagogie, en prédisant la mort du "journalisme amateur" sur le web, en faveur des "médias" qui, elles, ne se nourissent jamais de potins, c'est certain. Extraits :
"C’est peut-être une très mauvaise nouvelle pour les internautes amateurs de potins mais une très bonne nouvelle pour les médias."
"Oui, il y a bien violation de la vie privée comme il en irait de n’importe quelle publication papier. Le responsable du site, Eric Dupin, qui est d’ailleurs un blogueur connu, a donc décidé de fermer boutique". "Les vrais gagnants de cette évolution juridique pourraient être les médias eux-mêmes. Car après tout, ne sont-ils pas, eux, de vieux habitués de la responsabilité éditoriale ? Et ne souffrent-ils pas d’une concurrence un peu déloyale des millions de sites ou de blogs qui sont bien sûr moins surveillés, moins attaqués et font de l’audience en propageant rumeurs et commérages."
.

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
4 commentaires déjà ! Réagissez !

  1. Beaumont // 1 avril 2008 à 00:56  

    Il y va fort Amaury de Rochegond... Pour ma part sans me réjouir du sort de Fuzz.

    Une telle affaire peut réveiller un peu les esprits et permettre au système "web 2.0" de s'améliorer, vers un contenu de toujours plus grande qualité !

  2. Tessa Ivascu // 1 avril 2008 à 11:58  

    Ou permettre aux gros malins de s'en sortir, comme toujours, au détriment des petits qui voudraient justement "réveiller un peu les esprits"...

  3. Rébus // 2 avril 2008 à 18:11  

    Le petit Amaury veut garder ses parts de marché et ses privilèges de castes.
    Ppour les ragots, rumeurs and co, il ne me semble pas que les journaux "sérieux" s'en privent. Quand à leur indépendance...
    Ce genre de condamnation c'est simplement le moyen de censurer l'internet

  4. Meiqing Xu // 25 avril 2016 à 09:52