Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Rama Yade poursuit son slalom verbal olympique, en déclarant qu'il fallait décider d'un éventuel boycott de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Pékin en fonction de l'évolution de la situation au Tibet. "Dans cinq mois" plus précisément, à la veille de l'événement (et combien de morts plus loin?). Ces déclarations contradictoires ont au moins un mérite : masquer le silence de Nicolas Sarkozy sur le sujet.
.
On s'en souvient : lors de la campagne présidentielle de 2007, Nicolas Sarkozy s'était moqué dans son style raffiné habituel de l'idée d'un boycott contre la Chine, devant un parterre de sportifs français : "Des choses stupides, dans ma vie, j'en ai entendu. Mais alors comme ça, champion olympique!" Moi non plus, Nicolas, moi non plus...
Depuis, rien. Alors la gracieuse Rama rame avec la naïveté d'une jeune starlette propulsée secrétaire des Droits de l'homme pour donner l'illusion d'une position de la France sur le sujet, en pleine repression chinoise au Tibet (car le rôle de la Chine dans les violences au Darfour, ça y est, c'est balayé).
Du coup, mercredi la jolie déclarait sur Europe 1 (his master's voice) que puisque la Chine avait obtenu les JO, "autant aller jusqu'au bout". Elle disait aussi qu'elle "adorerait" y être invitée et qu'elle saurait se comporter "avec retenue".
Jeudi, sur Canal +, la belle tentait un autre pas de danse, en déclarant qu'il fallait décider d'un éventuel boycott de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Pékin en fonction de la situation au Tibet "dans cinq mois", et non de la situation actuelle : "Les Jeux Olympiques ont lieu dans un peu plus de cinq mois. Donc, dans cinq mois, on verra ce qui se passe". Eh oui, on verra bien : si les morts se ramassent à la pelle, alors...
"On ne va pas faire de la politique fiction", explique-t-elle sa pensée. Son secrétaire général, Robert Ménard, y va aussi de son once d'indignation : "Ce serait scandaleux de ne pas manifester notre désaccord avec la politique gouvernementale chinoise".
Oui, dans cinq mois. Dossier suivant.

Lire aussi : Rama Yade s'invite aux Jeux Olympiques.

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
Soyez le premier à réagir !