Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Total perplexe devant la fuite dans la Loire

Publié par Tessa Ivascu. | jeudi, mars 20, 2008 | | Vos commentaires

Les causes de la rupture de canalisation à la raffinerie Total de Donges, qui a entraîné une pollution au fuel dans la Loire dimanche, restent toujours inconnues aujourd'hui. Suite à la rupture, 400 tonnes de fuel se sont déversées dans l'estuaire du fleuve lors du chargement d'un navire. Total se dit perplexe et les écologistes de Robin des Bois estiment que la raffinerie est une "menace permanente pour l'estuaire".
.
"Une fente d'une vingtaine de centimètres a été repérée sur un tronçon aérien". C'est l'explication sommaire fournie aujourd'hui par le directeur de la raffinerie de Total, Jérôme Dupont, lors d'une conférence de presse.
Quid des soupçons de vétusté de la canalisation défectueuse émis par des associations écologistes ? "Cette tuyauterie a été mise en service en 1972. C'est un âge qui peut paraître long mais ça n'a rien d'exceptionnel dans le monde de la raffinerie", a-t-il cru bon de faire savoir. Donc la vétusté des canalisations est monnaie courante dans le monde de la raffinerie, nous sommes contents de l'apprendre.
Les incidents répétés sur un même site aussi, semble-t-il. L'association Robin des Bois a rappelé l'existence d'un accident similaire, en mai dernier, au même endroit et pour les mêmes raisons. "Il s'avère donc que l'interface raffinerie, quai et navire est une menace permanente pour l'estuaire de la Loire", estime l'association.

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
Soyez le premier à réagir !