Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Mission Betancourt: message hostile d'une agence proche des Farc

Publié par Tessa Ivascu. | jeudi, avril 03, 2008 | | Vos commentaires

A son arrivée aujourd'hui jeudi à Bogota, la mission humanitaire mise en place par la France pour tenter d'accéder à l'otage des Farc Ingrid Betancourt a été accueillie par un message hostile de l'agence de presse ANNCOL, proche de la guérilla marxiste. Elle déplore que Nicolas Sarkozy soit aussi "ingénu".
.
En commentant la décision de Nicolas Sarkozy d'envoyer une mission humanitaire sans avoir obtenu d'accord préalable de la guérilla, l'agence ANNCOL remarque : "Il faut déplorer que le président Sarkozy soit aussi ingénu et que le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) accompagne cette aventure dangereuse".
"Nous ne devons pas oublier que la France est un pays capitaliste, que son président est de droite et que nous ne savons pas quelles sont les limites de la sincérité de Sarkozy", ajoute l'agence.
.
Le Falcon 50 envoyé par la France, le 3 avril à Bogota, attend ses autorisations de vol.
.
Depuis Bucarest où il assiste au sommet de l'Otan, le président s'est refusé à livrer le moindre détail sur la mission : "J'ai des nouvelles mais, compte-tenu de la sensibilité de cette question je ne veux pas en dire davantage". Selon l'AFP, la France n'avait pour l'instant "pas de réponse des Farc" concernant un éventuel contact. "Ils partent à l'aventure", a confié une source proche du dossier.
Un avion français Falcon 50, qui ne disposait pas jeudi après-midi des autorisations de vol, est prêt à se rendre à San Jose del Guaviare (sud-est), dans la région où se trouverait Ingrid Betancourt, a rapporté jeudi la radio privée Caracol.

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
Soyez le premier à réagir !