Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Renault condamné pour discrimination raciale

Publié par Tessa Ivascu. | jeudi, avril 03, 2008 | | Vos commentaires

Hier, la Cour d'appel de Versailles a reconnu Renault coupable de discrimination raciale envers deux ex-salariés, Lucien Breleur et Daniel Kotor. Le groupe devra dédommager les plaignants qui affirmaient avoir été freinés dans leurs carrières, contrairement à leurs collègues blancs, à cause de leur origine. Le Mrap considère cette décision comme un "encouragement". Quant à Louis Schweitzer, ancien président de Renault qui dirige la Halde, il affirme que le constructeur automobile a toujours condamné le racisme.
.
L'avocat des salariés discriminés explique : "Il revenait à Renault de prouver que ces deux salariés pourtant bien évalués, motivés et bons équipiers n'avaient pas été bloqués dans leur carrière à cause de leur origine". N'ayant pas convaincu la Cour, le constructeur automobile a été condamné à verser 88 000 euros à Lucien Breleur, employé comme électricien automobile de 1971 à 2003, et 68 000 euros à Daniel Kotor, ouvrier spécialisé, puis agent administratif de 1983 à 2004.
La Cour a débouté trois autres ex-salariés et un salarié. Les six plaignants, d'origine togolaise ou algérienne pour la plupart, avaient été engagés entre 1966 et 1973 et réclamaient environ 1 million d'euros de dédommagement. Pour rappel, en décembre 2005, le Conseil des prud'hommes de Boulogne-Billancourt avait débouté ces mêmes plaignants, estimant qu'"il n'y avait pas de fait relatif à une discrimination raciale".
La décision d'hier, considérée comme un "encouragement" par le Mrap (Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples), a fait réagir l'ancien président de Renault Louis Schweitzer, qui dirige actuellement la Halde (Haute Autorité de lutte contre les discriminations). Il a tenu à expliquer que l'entreprise "avait toujours condamné le racisme sous toutes ses formes", et ne pratiquait "en aucun cas la discrimination raciale". La Cour d'appel de Versailles a mal jugé alors.

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
3 commentaires déjà ! Réagissez !

  1. John // 13 avril 2016 à 04:07  
  2. Meiqing Xu // 25 avril 2016 à 09:53  
  3. Unknown // 22 janvier 2017 à 03:29