Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Delanoe voit plus grand que le Grand Paris

Publié par Tessa Ivascu. | mardi, mai 06, 2008 | | Vos commentaires

Aujourd'hui, premier anniversaire de l'élection de Nicolas Sarkozy, Bertrand Delanoe accorde fort à porpos une interview à Libération. Le sujet, le Grand Paris, que le maire PS de la capitale appelle "Paris Métropole". Et d'annoncer qu'il ne souhaite pas en prendre la direction. Pourquoi? Parce que Bertrand voit plus loin.
.
Bertrand Delanoë, fin stratège (ce qui en cette période de boulettes ump-istes n'est pas difficile) annonce au monde dans Libé qu'il ne briguera pas la direction de "Paris Métropole", comme il se plait à appeler l'intercommunalité aux pouvoirs partagés du Grand Paris. Il gard ainsi une place dans son agenda politique pour les ambitions politiques nationales qu'on lui prête mais qu'il nie toujours modestement.
"Je vous prie de me croire, je travaille et pense étape par étape", plaide à qui veut l'entendre le maire de Paris, devancé toujours dans les sondages par Ségolène Royal, auprès des sympathisants PS. On veut bien le croire. Prochaine étape donc, la conquête du poste de premier secrétaire du PS au Congrès de novembre.
Ce n'est pas dit, bien sûr, mais Bertrand consulte en ce moment à tour de bras, aidé par Harlem Désir, un copain. Experts, syndicalistes, "reconstructeurs" façon Cambadélis, aubristes, tout y passe, dans l'éffort de "bâtir une majorité de projet".
Campagne médiatique oblige, mais toujours sans se mouiller d'ici l'été, Délanoë pond aussi son livre : des entretiens avec le "libérationiste" Laurent Joffrin, sous le titre De l'audace (sortie 22 mai). De nombreuses signatures sont prévues... en province. Audacieux.

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
Soyez le premier à réagir !