Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Elysée-UMP, la crise

Publié par Tessa Ivascu. | vendredi, mai 16, 2008 | | Vos commentaires

Après le rejet par la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée de la réforme des institutions et le binz OGM, une nouvelle crise est née entre l'Elysée et la majorité. Les membres de l'UMP, faisant fi des directives de Nicolas Sarkozy, et autres Copé, alimentent la polémique. Hervé de Charrette qualifie la direction de l'UMP de "brejnevienne". Christian Estrosi estime que le parti n'est pas utile au chef de l'Etat. Et Claude Goasguen a même fustigé les "connards" (sic) que sont les conseillers du président.
.
Mercredi sur liberation.fr, le député UMP Hervé de Charette résume ainsi la crise : "L'UMP est un parti qui a été organisé de façon autoritaire par Nicolas Sarkozy pour la conquête de pouvoir, mais son fonctionnement devient inadapté sous la présidence brejnevienne de Patrick Devedjian".
Jeudi, Christian Estrosi, ami de 30 ans de Nicolas Sarkozy, en a rajouté une louche sur lepoint.fr : "Ce qui m'inquiète, c'est que le parti n'est pas utile à Nicolas Sarkozy aujourd'hui, alors qu'il devrait être le garant de ses engagements. Il n'est pas non plus utile dans la vie politique parce qu'il y a un vrai problème d'organisation, de débat interne et de confrontation des idées".
.
Claude Goasguen : "Ces connards!"
.
Ces remarques font suite à la série de couacs dans la majorité. Dernier en date, la décision de la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée, mercredi, de rejeter la réforme des institutions.
Exaspéré par la gouffre qui se creuse entre l'Elysée et le parti, le député UMP Claude Goasguen fustige du coup les "connards" (sic) qui "parlent trop de l'autre côté de la Seine". En clair, les conseillers de Nicolas Sarkozy. Qui a vainement essayé de "recadrer" les troupes lors de la réception de la majorité à l'Elysée la semaine dernière : "On ne peut pas dire que son intervention ait été totalement concluante", ironise le député UMP François Goulard.

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
Soyez le premier à réagir !