Abbonez-vous aux parutions Politikart. Entrez votre adresse e-mail:

Xavier Bertrand n'entend pas "compter les manifestants"

Publié par Tessa Ivascu. | vendredi, mai 23, 2008 | | Vos commentaires

Suite au succès de la mobilisation d'hier sur les retraites, revendiqué par les syndicats, le ministre du Travail Xavier Bertrand déclare que le rôle du gouvernement "n'est pas de compter les milliers de manifestants" mais "de protéger les retraites de tous les Français". De l'art de dire tout et son contraire :
.
"Nous sommes d'accord avec les partenaires sociaux et les organisations syndicales pour dire que le coeur du sujet, la priorité des priorités, c'est l'emploi des seniors, comment faire pour garder les salariés âgés dans les entreprises" soutient donc l'impavide Xavier Bertrand, interrogé sur France 3.
Le ministre a rappelé qu'il avait proposé le 28 avril "28" mesures "précises et concrètes" (comme c'était le 28, il en a choisi 28, allez hop!) sur le tutorat en entreprise ou l'amélioration des conditions de travail des seniors. Parmi elles, une augmentation des pensions de reversion et une augmentation du minimum vieillesse.
Or, selon les syndicats, le gouvernement serait coupable de "déni de démocratie" s'il ne tenait pas compte du "succès" de la mobilisation, dixit le secrétaire général de Force Ouvrière, Jean-Claude Mailly, qui affime que "plus de 700 000 manifestants ont répondu à l'appel des syndicats". Il prévient: "si le gouvernement ne répond pas, d'autres actions seront nécessaires à brève échéance".
Mais puisque M. Bertrand "ne compte pas" les Français dans la rue lorsqu'il pense à "tous les Français", pourquoi répondrait-il?

Abonnez-vous / Communiquez / Partagez cet article :

Newsletter Fil RSS Politikart PARTAGEZ :

Vous aimerez aussi :

Votre commentaire est précieux !
Soyez le premier à réagir !